Actualites
14:14 12 octobre 2016

1,6M$ pour contrer l’isolement des aînés

AÎNÉS. Un nouveau collectif voit le jour à Québec pour contrer l’isolement des aînés. Le gouvernement fédéral consent 1,6M$ à la mise en place du Collectif Aînés IS/ville de Québec auquel se joignent quatre organismes de la région.

quebechebdo.com

Le collectif se donne pour mission de faire reculer de 24% la proportion des personnes âgées de 65 ans et plus qui souffrent d’isolement. On veut faire de Québec une ville «exemplaire» et l’initiative s’inspire de ce qu’il s’est fait au Royaume-Uni, explique le Dr André Tourigny, directeur de l’Institut sur le vieillissement et la participation sociale des aînés de l’Université Laval (IVPSA).

Pour se faire, son organisme fait front commun avec Accès transport viable, le Centre d’action bénévole du Contrefort et le Réseau québécois des Villes et Villages en santé.

L’action des partenaires se concentrera dans 11 zones de la Ville de Québec qui présentent un haut taux de défavorisation. On cherchera d’abord à y repérer et accompagner les aînés isolés. Des activités de porte-à-porte ou encore de démarches pour rejoindre les aînés dans les lieux qu’ils fréquentent sont au nombre des moyens pour s’y prendre, avance-t-on. Le collectif aura aussi comme objectif d’organiser des ateliers et des conférences, de même que des activités pour favoriser la participation sociale des aînés, faciliter leurs déplacements et encourager le bon voisinage.

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Capitale-Nationale jouera un rôle important pour coordonner les différentes activités. «Personne n’a l’intention de passer à côté des initiatives en place», a fait valoir l’organisateur communautaire Robin Couture, pour qui mettre les forces de chacun en commun est un bon remède aux «zones grises» qui existent actuellement.

On estime qu’environ 15% des aînés de 65 ans et plus en souffrent d’isolement social.

Les sommes ont été annoncées par le ministre fédéral de la Famille, des Enfants et du Développement social, Jean-Yves Duclos.

 

En bref : Quels secteurs sont visés?

-Beauport;

-Charlesbourg (centre et autoroute 40);

-Chauveau – Neufchâtel;

-Dorchester-Langelier;

-Limoilou;

-Loretteville;

-Montmorency;

-Saint-Roch 1;

-Saint-Émile;

-Vanier;

Québec Hebdo

Monica Lalancette


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette