Actualites
12:00 27 octobre 2016

Derrière le décor, de génération en génération

HALLOWEEN. Le 31 octobre, la maison de Pascal Bourboin changera du tout au tout. Les personnages animés prendront place sur son terrain juste à temps pour l’Halloween: une fête que son père Robert lui a appris à aimer et à laquelle il a maintenant rallié ses jumeaux de 7 ans.

Avec sa famille et ses amis, Pascal Bourboin mettra plus de huit heures à monter le décor qui fait sa renommée non seulement à Beauport, mais aussi aux quatre coins de la Ville de Québec. S’il s’y prend à la dernière minute, c’est que pratiquement tout son décor s’anime à l’électricité. En revanche, tout est planifié: «Au nombre de produits que j’ai, il faut que je me fasse un schéma!». L’inventaire qu’il tient lui permet de choisir la bonne animation pour la bonne thématique, et dans sa recherche des meilleures animations, il donne le beau jeu à son garçon de 7 ans.

«Petite folie»

Dans tout son entourage, c’est lui qui a le plus attrapé la «petite folie» de l’Halloween: «Les premières années, il n’avait aucune idée c’était quoi, mais à 6-7 ans, il a vraiment embarqué. Il connaît ses bonshommes et en fait fonctionner plusieurs; c’est lui qui va présenter le terrain à ses petits amis!», raconte M. Bourboin.

S’il s’implique moins qu’avant, son propre père fait néanmoins toujours partie de la fête. «C’est devenu comme une sorte de party de Noël… mais à l’Halloween!»

La fête est rassembleuse et c’est ce que Pascal Bourboin préfère: «À un moment donné, les gens ne sont même plus dans leur maison, ils sont chez moi, on jase entre voisins».

Le passionné admet investir une petite fortune dans son décor: d’autres font des voyages; lui décore. «Les gens nous remercient, viennent nous voir, nous disent: “c’est beau ce que vous faites!” – et pas juste pour les enfants! Les parents aussi reviennent en enfance.»

Pascal Bourboin prévoit que son décor sera prêt sur le coup de 15h le 31 octobre et les familles pourront le visiter sur la rue Villonet jusqu’en fin de soirée, mais les monstres et sorcières disparaîtront le soir même. La famille Bourboin redémarrera alors son décompte des jours restants avant l’Halloween… 2017.

Ceci pourrait aussi vous intéresser: Passionnés de père en fils pour des décors de l’Halloween

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *