Actualites
20:39 6 octobre 2016

Les sentiers du parc des Moulins redonnés aux citoyens

ANCIEN ZOO. C’est maintenant officiel: le site de l’ancien zoo de Québec est redonné aux citoyens, après 10 ans d’attente. Dès cet automne, les visiteurs du parc des Moulins de Charlesbourg bénéficieront de 2,3km de sentiers pédestres. Le projet nécessitera un investissement de 500 000$.

D’ici là, il y aura des travaux d’arboriculture, l’ajout de signalisation et la restauration d’un bâtiment de services. Le projet bonifiera la superficie du parc des Moulins, grand de neuf hectares. Il passera à 29 hectares.

Le ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, François Blais, a insisté sur le fait que l’accès sera gratuit, étendu sur les quatre saisons et sera possible dès cet automne. «C’est un dossier qui me tenait vraiment à cœur. Après l’échec de la recherche d’une vocation récréotouristique, je savais qu’il fallait aller vers un parc», a expliqué celui qui est aussi député de Charlesbourg.

Pour Françoise Mercure, présidente et directrice générale de la Commission de la capitale nationale qui est propriétaire du parc des Moulins, il s’agit de l’aboutissement d’un projet de longue date. «Ça fait longtemps qu’on voulait redonner l’accès aux sentiers. Il y aura d’autres travaux de fait en 2017, comme la bonification de certaines parties de sentiers qu’il n’était pas possible de faire cette année», a-t-elle indiqué.

Deux entrées seront accessibles aux usagers: la première, à l’entrée du parc des Moulins sur Henri-Bourassa et la seconde, via le stationnement de l’ancien zoo, situé sur la rue de la Faune.

Vers une plus large utilisation

Le ministre Blais n’a pas voulu s’avancer sur un échéancier, mais des discussions avec la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) seraient actuellement en cours afin que ceux-ci cèdent ce qu’il appelle «le cœur du zoo», qui a jadis accueilli les animaux. «Les discussions vont très bien depuis le début. Ça risque de devenir l’un des plus importants projets dans le nord de la ville.»

Il a aussi ajouté qu’une vision d’avenir serait mise en place avec la Commission de la capitale nationale. «Ce qu’on va faire avec les bâtiments du « cœur du zoo » sera dans cette vision. Il faudra être patient. Pour le moment, la priorité était de redonner l’accès à la population.»

Quant à elle, Françoise Mercure a ajouté qu’il y a «des étapes à faire avant pour respecter le processus» et que pour le prochain hiver, il serait possible de pratiquer la raquette sur les sentiers. Le ski de fond suivrait dans les prochaines années.

Rappel des faits

– Au début du mois d’avril dernier, François Blais avait déclaré que «l’avenir du site de l’ancien zoo passe par l’aménagement d’un parc. Il s’agit de terrains exceptionnels et on veut les redonner au public.»

–  À l’origine, le député de Charlesbourg prédisait une accessibilité pour l’été 2016. «Ça peut se faire rapidement dans les prochains mois, pour la belle saison qui s’en vient.»

– Parmi les idées préliminaires, une accessibilité quatre saisons avait été lancée.

– Le Zoo de Québec avait ouvert ses portes en 1931 et les a fermées en mars 2006.

– Le parc des Moulins voit le jour un peu plus de cinq mois plus tard, en septembre 2006.

Québec Hebdo

Mathieu Turgeon


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette