Actualites
20:18 18 octobre 2016

Denis Brière brise le silence

AGRESSIONS. Le recteur de l’Université Laval, Denis Brière, a pris la parole pour la première fois, cet après-midi, depuis les événements du 15 octobre, où 11 plaintes ont été déposées pour des cas d’introduction par effraction et contacts sexuels dans une résidence universitaire. Il affirme s’être absenté du campus pendant au moins une journée depuis les événements.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *