Actualites
21:31 20 octobre 2016

Michel Laplante retrouve tranquillement la forme

ACTUALITÉS. Plus de six semaines après l’accident d’hélicoptère ayant coûté la vie à Bob Bissonnette et au pilote Frédérick Décoste, Michel Laplante, le survivant miraculé de la tragédie, retrouve tranquillement la forme.

Toujours aussi souriant, Michel Laplante reprend tranquillement la forme physique. (Photo TC Media – Charles Lalande)

Rencontré dans le cadre de la première pelletée de terre du Stade Canac (anciennement le Stade municipal), le président des Capitales de Québec a accepté de livrer les détails de son état de santé lors d’une entrevue avec le représentant de TC Media Nouvelles.

«Pendant trois ou quatre semaines, mon corps a rapidement progressé, mais depuis, il a stagné. Il faut y aller tranquillement, et je me dois d’être patient, mais j’admets que je n’ai pas toujours cette qualité.»

Pour progresser, il doit se tenir actif, autant mentalement que physiquement. Toute sa vie, l’homme de 46 ans n’a pas arrêté une seule minute. Ancien joueur professionnel du baseball, il s’est aussitôt impliqué dans les bureaux des Capitales au terme de sa carrière de lanceur.

«C’est la première fois de ma vie que je ne bouge pas, mais je dois me calmer. Bonne nouvelle, je n’ai plus d’étourdissement comme avant. Il y a certains mouvements que je ne suis pas encore capable de faire, mais je dois l’accepter.»

Père de trois enfants, Michel Laplante a repris la vie familiale dès sa sortie de l’hôpital. Pour lui, il était important que «la vie continue» malgré la perte de deux grands amis et les blessures causées par l’accident.

Émotif, il avoue qu’il tente par tous les moyens de fouiller dans sa mémoire pour se rappeler, en détails, des derniers instants avant l’écrasement.

«J’étais complètement assommé, alors j’ai eu un gros ‘’blackout’’. Je tente d’aller chercher les informations, mais je n’y arrive pas», a-t-il lancé en toute honnêteté.

Si la mémoire lui revient, il se fera un plaisir de collaborer avec les enquêteurs, afin de répondre à leurs questions.

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *