Actualites
21:46 22 juin 2016

Baignade ouverte le 24 juin à la baie de Beauport: Un modèle scientifique pour tester la qualité de l’eau 

La Ville de Québec décidera des moments de baignade à la baie de Beauport en fonction d’un modèle de prédiction pour établir la concentration d’E-coli dans l’eau.

Malgré l’interdiction, plusieurs personnes se rafraîchissaient dans la baie de Beauport chaque été. (Photo TC Medias – Archives)

Si les calculs indiquent une concentration de particules (unités formatrices de colonies) sous le seuil de 200/millilitre, des fanions verts seront installés à la plage. Autrement, l’interdiction de baignade sera signifiée par des fanions rouges et le jaune servira à communiquer tout autre danger, comme des vagues fortes. L’information sera disponible en ligne également, indique le directeur général de la baie de Beauport, Philippe Laperrière, qui vise une ouverture de la plage pour le 24 juin.

«Comme quand on était petits, nos parents nous disaient qu’on ne pouvait pas se baigner avant le 24 juin!», lance-t-il à la blague.

Modèle

La Ville de Québec opte pour un modèle prévisionnel dans le but d’accélérer le diagnostic, puisque les tests traditionnels de qualité de l’eau ne permettent pas de connaître les résultats avant 24h, explique François Proulx, directeur de la Division de la qualité de l’eau. Des échantillons seront tout de même pris chaque jour, de façon à croiser les résultats du modèle prévisionnel à ceux des tests.

Le modèle développé dans les laboratoires de l’Université Laval prend diverses variables en compte, dont les précipitations, la présence de goélands et les marées. Dans l’optique de l’exporter dans d’autres villes où d’autres endroits, deux ans d’essai seront nécessaires, avance Peter Vanrolleghem de l’Université Laval.

En parallèle, deux autres méthodes d’analyses d’eau qui donnent des résultats en quelques heures seront mises à l’essai. L’une d’elle fait appel à l’appareil Coliminder, que Québec est l’une des seules villes à posséder, indique François Proulx.

On estime que la baignade à la baie de Beauport se prolongera jusqu’à la mi-septembre.

Québec Hebdo

Monica Lalancette


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette