Actualites
18:01 14 juin 2016

Bibliothèque Gabrielle-Roy: «un projet avant-gardiste, frais et marquant»

SAINT-ROCH. C’est avec ces trois mots que le maire de Québec, Régis Labeaume, a décrit ce qu’allait être le projet de la future bibliothèque Gabrielle-Roy. Le projet d’environ 40M$ sera inauguré en 2021 et se voudra une aventure pour les citoyens, à travers plusieurs thématiques.

Après Monique-Corriveau en 2014 et la Maison de la littérature en 2015, c’est maintenant le tour de la bibliothèque Gabrielle-Roy de subir une cure de modernité. «Il ne restera plus grand-chose de la bibliothèque actuelle. Ça va être comme Monique-Corriveau, mais « plus, plus, plus »», a affirmé Régis Labeaume.

Le projet de la bibliothèque, qui est qualifié de «vaisseau amiral» du réseau de Québec, sera un parcours qui comprendra plusieurs thématiques. «La bibliothèque Gabrielle-Roy sera une expérience en soi. Le concept est original et inédit. Ça va marquer le paysage, mais aussi l’imaginaire des gens du secteur de Saint-Roch et de toute la ville», a expliqué Julie Lemieux, vice-présidente du comité exécutif responsable de la culture, du patrimoine et de l’aménagement de territoire.

Comme exemple, le maire de Québec a expliqué que dans la section des livres de cuisine, il serait possible de faire de la cuisine. Il y aura donc des espaces réservés au silence et à la lecture, mais aussi des espaces prévus pour les thématiques et la tenue de conférences «à la demande des citoyens.»

Après les premières étapes, notamment le concours d’architecture et celle des plans et devis, le chantier Gabrielle-Roy se mettra en branle en 2019, pour une inauguration en 2021. La superficie sera agrandie, passant de 9000 à 12 000 mètres carrés.

Quant au financement, l’investissement sera de 40M$ pour la Ville de Québec. La participation du gouvernement fédéral, d’un montant de 3,4M$, n’a pas semblé être à la hauteur des attentes du maire de Québec. «À Monique-Corriveau, on avait eu 5M$ sur 17M$ et là on en est à 3,4M$. Ce n’est pas assez. On a bien noté que le fédéral vient de mettre la culture dans son programme d’infrastructure.»

Réfection complète du secteur

En plus du projet de la bibliothèque, le maire de Québec a annoncé que tout le quadrilatère serait refait, au coût de 12M$. «C’est le cœur de Saint-Roch, c’est le temps d’oser», a-t-il ajouté en n’oubliant pas de mentionner que le futur Service rapide par bus (SRB) passerait tout près.

Le projet comprendra aussi l’aménagement d’une place éphémère, plutôt qualifiée de temporaire par la vice-présidente du comité exécutif. «Ça va être une place éphémère, mais qui reviendra chaque année. On pense qu’elle pourrait être terminée pour le mois d’août, mais peut-être plus vers septembre. Ce sera temporaire pendant environ deux ans, après on va essayer de trouver un concept permanent.»

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *