Actualites
12:55 3 juillet 2016

Faire du lac Delage une destination vélo quatre saisons

PLEIN AIR. Terre d’accueil du vélo de montagne dans la région de Québec au tout début de l’attrait pour la discipline, le lac Delage compte regagner ses lettres de noblesse en cette matière. C’est du moins l’ambition des cofondateurs des Événements Sentiers Actifs, Christian Déry et Catherine Roy, qui se donnent quelques années pour développer leurs installations et en faire une destination quatre saisons.

Le couple dans la vie et en affaires en a fait part, lors de l’annonce de la 3e édition du défi XTerra, qui se tiendra sur leur vaste domaine du 1er au 5 septembre. Cette épreuve de cross triathlon proposant différents volets allant de l’initiation à la compétition se veut un exemple du type de rendez-vous que l’organisme à but non lucratif (OBNL) souhaite développer afin d’attirer les amateurs de vélo.

Classé parmi les trois plus beaux sites au Québec pour la pratique du vélo de montagne, l’endroit demeure encore méconnu même régionalement. Le tandem de promoteurs entend bien graduellement changer les choses, pour que les pistes qui ont vu naître la discipline regagnent en popularité.

«Nos moyens sont modestes, alors il faut y aller par étapes. Nous ne recevons aucune subvention des divers paliers gouvernementaux. Notre développement s’effectue au rythme de l’indispensable collaboration et de l’immense dévouement de notre armée de bénévoles comptant plus de 600 membres», explique Catherine Roy.

Mûrissement et expansion

«Après avoir laissé murir le projet pendant quelques années, nous avons décidé de donner un coup pour développer le site. Ainsi, nous travaillons à l’ajout de 13km de sentiers, pour atteindre 23km d’ici la fin de l’été. Dans trois ans, notre objectif est d’offrir 35km de parcours de tout type, en privilégiant beaucoup la famille sans négliger les experts», renchérit Christian Déry.

En plus de cibler l’expansion sur le terrain, les deux promoteurs des Événements Sentiers Actifs anticipent d’étendre les activités sur quatre saisons. Dans cette optique, environ 15km s’ajouteront pour la pratique du ski-raquette et du fatbike en hiver. Cette dernière activité est à ce point appréciée par M. Déry, qu’il avoue avoir pratiquement délaissé le ski alpin depuis qu’il a fait la découverte du plaisir des balades sur la neige avec ce vélo aux pneus surdimensionnés.

Freiné par le moratoire

De l’avis des gestionnaires de l’OBNL en plein air, le potentiel du site acquis il y a 12 ans est aussi immense que sa superficie. Les terres s’étendent sur plus de 100 millions de pieds carrés, entre le lac Delage et le versant ouest de la station touristique Stoneham. Cependant, les ambitions du couple également à la tête des Immeubles des Monts se trouvent freinées par le moratoire sur le développement dans le bassin versant du lac Saint-Charles, principale prise d’eau de Québec.

«Notre projet se veut ambitieux et porteur pour les sports de plein air dans la région, mais il a besoin de financement pour se concrétiser. C’est pourquoi il s’intègre dans un concept d’ensemble, incluant un développement résidentiel durable et à très faible densité, aménagé autour. Toutefois, malgré toute notre bonne volonté et les garanties offertes pour protéger l’environnement, l’incertitude plane sur l’ensemble de nos terres pour le moment», déplore Christian Déry.

Des rencontres sont envisagées avec les autorités de la MRC la Jacques-Cartier et de la Communauté métropolitaine, ainsi qu’avec l’Office du tourisme de Québec. En parallèle, l’OBNL Événements Sentiers Actifs peaufine son projet et son image promotionnelle, en vue d’un lancement officiel de son projet d’expansion au cours de l’automne prochain. Fils d’un promoteur immobilier qui a largement contribué à bâtir autour du lac Delage au fil des 57 dernières années, M. Déry espère avoir l’opportunité de poursuivre la vocation de l’entreprise familiale dans l’avenir.

Événements Sentiers Actifs en chiffres

-Superficie de 100 millions de pieds carrés

-OBNL comptant plus de 600 bénévoles-membres

-Objectif d’offrir 35 kilomètres de sentier d’ici 3 ans

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *