Actualites
16:00 10 juin 2016

Dixie donne une bonne frousse au refuge les Fidèles moustachus

INSOLITE. Comme tout refuge, Les Fidèles moustachus espère que chacun de ses petits pensionnaires quittera rapidement la pension. Les responsables ne s’attendaient cependant pas à ce qu’une situation comme celle de Dixie se produise.

Dixie est à nouveau disponible pour l’adoption, ainsi qu’une quarantaine de compagnons canins et félins. (Photo Facebook/Les Fidèles Moustachus, refuge pour animaux domestiques)

Les responsables du refuge ont eu beau attendre le retour de leur femelle Beagle: les personnes qui s’étaient montrées intéressées à l’adopter ne se sont pas présentées à l’expiration du délai de 24h d’«essai» à la maison.

Sans réponse au numéro de téléphone des intéressés, la codirectrice des Fidèles moustachus, Sabryna Bell, raconte s’être rendue à l’adresse indiquée sur la pièce d’identité laissée en guise de garantie. «C’est là que j’ai appris par le proprio qu’ils venaient de déménager récemment.»

Craignant avoir été victime d’un vol, l’équipe du refuge s’est tournée vers les médias sociaux pour retrouver Dixie, après avoir contacté les policiers. En quelques heures, leur publication avait été partagée plus de 1000 fois.

Au refuge les Fidèles moustachus, situé dans le secteur Neufchâtel, la formule d’essai de 24h est obligatoire pour s’assurer de la compatibilité entre les animaux et leurs familles d’accueil, explique Sabryna Bell. Autrement, plusieurs adoptions se faisaient sur des «coups de tête» et les animaux revenaient dans les cages aussitôt qu’ils les avaient quittées, témoigne-t-elle. «Depuis qu’on propose l’essai, ça permet à la personne de voir si ça peut marcher à la maison, avec les enfants». Si le coup de cœur persiste après 24h, les familles intéressées reviennent au refuge et règlent la facture d’adoption. La procédure n’avait en revanche jamais connu de retard, note Mme Bell.

Une procédure à revoir

Sans chercher à poser de verdict clair sur le «cas isolé» de Dixie, Sabryna Bell se réjouit que les personnes qui s’étaient prévalues de la période d’essai l’aient retournée; même en retard.

La formule de 24h à la maison s’est révélée plus qu’efficace au fil du temps, donc pas question de laisser tomber un outil aussi précieux, note Mme Bell, mais les procédures seront modifiées. Un contrat à signer et une preuve de résidence pourraient faire partie des nouvelles mesures qui seront mises en place. Toutes les idées sont sur la table.

D’ici là, Dixie demeure disponible à l’adoption, ainsi qu’une quarantaine de compagnons canins et félins.

Québec Hebdo

Monica Lalancette


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *