Actualites
14:14 13 juillet 2016

Nouveaux radars photo à Québec et surveillance de la vitesse dans les chantiers

SÉCURITÉ ROUTIÈRE. Les automobilistes au pied lourd seront sous haute surveillance au cours des prochains jours. Trois radars photo seront mis en service à Québec et la surveillance sera accrue dans les zones de chantiers routiers.

Des radars photos fixes ont fait leur apparition sur certaines grandes artères de Québec. (Photo TC Media – François Cattapan)

Trois nouveaux radars photo installés l’hiver dernier entreront en service dès jeudi sur le territoire de Québec et de la Côte-de-Beaupré.

Dès minuit, un nouvel appareil captera les excès de vitesse sur l’autoroute Henri-IV Nord, entre le boulevard Laurier et l’autoroute Charest. Un autre sera en fonction sur l’autoroute Félix-Leclerc Ouest, à la hauteur de l’avenue d’Estimauville et un troisième captera les excès de vitesse et les feux rouges grillés sur la route 138, à l’intersection de la rue Casgrain à L’Ange-Gardien.

Voir l’emplacement des radars photo

À l’échelle de la province, ce sont quinze radars photo fixes et appareils de surveillance au feu rouge qui seront mis en service jeudi, ce qui portera leur nombre à 48.

Éventuellement, le ministère des Transports du Québec compte en activer deux autres sur le territoire de la Capitale-Nationale, sans toutefois pouvoir dire à quel moment. Dans la Haute-Saint-Charles, un appareil entrera ainsi en vigueur à l’intersection de l’autoroute Henri-IV et de l’avenue Industrielle, alors qu’un autre sera activé au coin de l’avenue Saint-Sacrement et de l’autoroute Charest. 

Opération Orange

En parallèle, la Sûreté du Québec lance l’Opération Orange dans une dizaine de régions du Québec pour «sensibiliser les conducteurs à l’importance de respecter la limite de vitesse en zone de chantier routier». Le message sera également relayé jusqu’au 17 juillet par la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) dans le cadre de sa campagne «Levez le pied, ouvrez l’œil».

En 2015, 743 personnes ont été victimes d’accidents en zones de chantiers et 8 d’entre elles sont décédées, indique le ministère des Transports du Québec. Dans son ensemble, le bilan routier s’est tout de même amélioré dans les zones de chantier, rapporte-t-on, alors qu’il atteignait 1 367 en 2011.

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *