Actualites
22:45 12 juillet 2016

Il est maintenant possible de «tous les attraper!»

APPLICATION. Si la nouvelle application Pokémon en temps réel, «Pokémon Go», n’est qu’officiellement disponible aux États-Unis, en Australie et au Japon, il n’est pas fou d’estimer que quelques milliers de Canadiens ont déjà choisi leur compagnon de départ et que pour eux, la chasse aux monstres de poche est commencée. TC Media Nouvelles a testé l’application.

Une fois votre personnage créé et le discours de départ du professeur Willow entendu, votre carrière de dresseur de Pokémon commence. Vous devrez parcourir la ville à la recherche de Pokémon sauvages, de Pokéstops (magasins), d’arène pour combattre d’autres joueurs (une fois le niveau 5 atteint), et bien plus. À mesure que vous vous promenez et que vous capturez des Pokémon, votre niveau d’expérience va monter, vous permettant notamment de fonder votre arène ou encore d’en combattre une existante.

Pour savoir s’il y a un Pokémon près de vous, votre appareil devra utiliser la géolocalisation pour savoir où vous êtes. Une fois une créature repérée, vous devrez vous approcher pour tenter de la capturer. Regardez-bien, elle peut être n’importe où!

Point positif pour ceux qui cherchent à perdre du poids, il faut marcher pour agrandir sa collection. Ceux qui restent cloîtrés chez eux n’obtiendront pas beaucoup de succès. À titre d’exemple, il est tout à fait possible de marcher un kilomètre sans rien trouver.

Déjà une folie sur les réseaux sociaux

Sur Facebook, il existe déjà un groupe pour les mordus de ce nouveau jeu. Sur la page «Pokemon Go: Ville de Québec (groupe officiel)», les gens s’échangent déjà des trucs et des endroits où attraper certains Pokémon.

Questionnés à ce sujet, les internautes ont identifiés le quartier Saint-Roch et l’Université Laval comme d’excellents endroits pour jouer à Pokémon Go. Les autres qui sont ressortis ont été les Galeries de la Capitale, le Vieux-Québec, le Vieux port, la Colline parlementaire, le Parc de l’Artillerie ainsi que dans l’arrondissement Charlesbourg (près du terminus). Il est donc possible de faire de belles trouvailles aux quatre coins de la ville de Québec.

Selon le site Internet «SimilarWeb», la nouvelle application de Nintendo aurait déjà été plus téléchargée que Tinder (application de rencontres) et serait même très proche de rattraper le très populaire réseau social Twitter. Ce ne serait qu’une question de jours.

Appréciation: 90%

Globalement, le jeu est une petite révolution par son côté aventure en temps réel. Il est facile de voir pourquoi autant de gens y jouent déjà, c’est très addictif.

Le seul reproche qui est peut-être possible de faire, s’il en est un pour vous, c’est une très grande liberté, mais qui frôle un peu le laisser-aller. On vous lance dans cette aventure avec peu d’explications. À vous de découvrir!

Bien que la date ne soit pas encore connue pour la sortie officielle du jeu, il est permis de supposer que ça ne devrait pas trop tarder. Sur Internet, on parle de quelques semaines, voire quelques jours tout au plus.

Québec Hebdo

Mathieu Turgeon


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *