Actualites
21:00 23 juillet 2016

Québec prise d’assaut par des brouettes de la Nouvelle-France

TOURISME. Des colons d’autrefois qui dévalent la rue Saint-Jean assis dans des brouettes, au grand plaisir de la foule massée le long du parcours. Voilà l’idée promotionnelle qu’a mise de l’avant la direction des Fêtes de la Nouvelle-France, samedi après-midi, afin de promouvoir la célébration de l’histoire fondatrice de Québec, qui reviendra animer ses vieux murs du 3 au 7 août.

Baptisée pour l’occasion «Course de brouettes…100% colon!», l’activité haute en couleurs s’est déroulée sur une portion piétonnière de la rue Saint-Jean, entre la rue D’Auteuil et la Côte du Palais. Comme son nom l’indique, cette course se voulait amicale et divertissante. Animée par le coloré Marto Napoli, elle servait de prémisse aux éléments qui marqueront la programmation des Fêtes de la Nouvelle-France 2016.

Pour l’occasion, le public adulte était invité à participer à la course gratuitement. Les participants devaient notamment se vêtir de façon à représenter l’époque de la Nouvelle-France et décorer une brouette dans le respect de la thématique. En équipe de deux personnes, ils devaient dévaler une partie de la rue Saint-Jean à travers divers obstacles. Les plus rapides sont repartis avec un panier cadeau de produits de la microbrasserie Le Corsaire d’une valeur de 400$.

Promotion festive

«La Course de brouettes…100% colon est un événement ludique, qui fera prendre vie aux Fêtes de la Nouvelle-France. Celles-ci s’installeront non loin de là, au Parc-de-l’Artillerie, quelques semaines plus tard. C’est un plaisir d’ouvrir la porte à un autre genre d’activité, qui rassemble les gens le temps d’un après-midi festif», a mentionné Mélanie Raymond, directrice générale des Fêtes de la Nouvelle-France.

«La Course de brouettes… 100% colon est un moment parfait pour se mettre dans l’ambiance des festivités à venir et inviter les gens à découvrir ou redécouvrir le Vieux-Québec, ses commerces, ses attraits. La SDC du Vieux-Québec est heureuse de s’associer à cette activité, qui se démarque grâce à sa proximité avec les gens et son aspect loufoque et colorée», a déclaré Annick Deschênes, directrice de la SDC du Vieux-Québec.

Pour plus d’information et connaître la programmation : www.nouvellefrance.qc.ca

Québec Hebdo

François Cattapan


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *