Actualites
21:00 22 novembre 2016

La Semaine Numérique de Québec tend la main au grand public

TECHNOLOGIE. Forte du succès de sa première présentation, la Semaine Numérique de Québec double le nombre d’événements affichés à son programme, dont plusieurs s’adressent au grand public.

La 2e Semaine numérique de Québec compte 17 activités du 1er au 9 avril prochain. (Photo TC Media)

Avec 17 activités à son programme du 1er au 9 avril 2017, l’organisation espère rallier plus de 2000 professionnels et quelque 20 000 participants du public. Déjà plus de 500 inscriptions ont trouvé preneur, dont 100 participants Français, s’est réjoui Joé Bussière, président du conseil d’administration de Québec numérique.

L’événement, qui s’inspire d’un mouvement français, positionne favorablement Québec comme référence numérique francophone en offrant une vitrine à ses créateurs, fait valoir l’organisation.

Pour une deuxième année, l’événement sera prétexte au Pixel Challenge de Pixel Québec; la plus importante compétition de création de jeux vidéo, de mini-métrages d’animation et de conceptions sonores au Canada.

Les bibliothèques de Québec seront quant à elles les hôtes du Web à Québec (WAQ) junior, une activité pour initier les jeunes à la création de sites Web. Diverses activités de réseautage, des conférences sur le thème de l’intelligence artificielle et le Forum des innovations culturelles sont également au programme. Le Forum fera entre autres place aux échanges dans le cadre du projet Culture NumeriQc mené par Québec Numérique.

Une compétition d’animation des réseaux sociaux au profit des rues commerçantes de Québec et une journée de la Réalité augmentée sauront par ailleurs captiver les mordus de technologie.

Entrepreneuriat

Saluant l’ampleur prise par l’événement, le maire Régis Labeaume a profité de la tribune pour inviter les entrepreneurs du numérique à se prévaloir des programmes pour l’entrepreneuriat développé par la Ville de Québec. «J’ai envie de vous dire qu’on a de l’argent. On a un accélérateur, un incubateur disponible, avec du mentorat. On a le programme d’aide canadien à l’innovation, et donc, on a tout ce qu’il faut à Québec pour vous aider.»

Le numérique est un important moteur économique, ont plaidé tour à tour le ministre de l’Emploi et de la solidarité sociale François Blais et la consule générale de France à Québec, Laurence Haguenauer.

L’an dernier, la Semaine du Numérique à Québec comptait neuf événements et 125 conférences étalés sur cinq jours. Environ 2500 participants y avaient pris part, dont 287 Français.

Pour la programmation et les inscriptions : www.semainenumerique.com

TC Media

Monica Lalancette


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette