Actualites
19:24 1 novembre 2016 | mise à jour le: 1 novembre 2016 à 19:24 Temps de lecture: 4 minutes

René Lévesque honoré par ses successeurs

COMMÉMORATION. Le Parti québécois et son chef Jean-François Lisée se sont réunis devant la statue de l’ancien premier ministre du Québec René Lévesque, mardi matin, afin de souligner le 29e anniversaire du décès de celui qui avait déclaré «Si j’ai bien compris, mes chers amis, si je vous ai bien compris, vous êtes en train de dire à la prochaine fois», après la défaite référendaire de 1980.

Le chef du PQ, Jean-François Lisée, ainsi que quelques membres du parti, se sont recueillis devant la statue de René Lévesque en ce jour du 29e anniversaire du décès du premier chef de la formation indépendandiste. (Photo TC Media – Mathieu Turgeon)

«Ce n’est pas pour lui que nous faisons ça [la cérémonie], mais pour nous. C’est parce que nous avons la volonté d’être à la hauteur de ce qu’il nous a légué», a indiqué Jean-François Lisée, neuvième chef du Parti québécois (PQ).

L’une des plus importantes facettes à retenir de la personnalité de René Lévesque aura été celle du journaliste, selon l’actuel chef du PQ. «Récemment, des chercheurs ont commencé à publier les recueils de ses chroniques journalistes. Il avait une très haute opinion du rôle du journaliste dans la société. On parle encore de son rôle à Point de mire. Même les jeunes générations qui n’étaient pas nées savent que c’est excellent.»

Jean-François Lisée a conclu la courte cérémonie en affirmant que M. Lévesque serait outré que des journalistes aient été surveillés par la police de Montréal, notamment le chroniqueur Patrick Lagacé. «Aujourd’hui, René Lévesque serait outré, comme nous tous, de voir que des policiers utilisent des informations de journalistes pour faire leur propre enquête sur leurs propres policiers. Il avait une haute opinion du travail du journaliste et de l’indépendance de la presse. C’est d’ailleurs lui qui avait demandé la première loi d’accès à l’information au Québec.»

Un passage chez les libéraux avant le PQ

S’il est surtout connu comme ayant été premier ministre du Québec avec le PQ, René Lévesque a longtemps été un important membre du Parti libéral, de 1960 à 1967.

Durant son passage au PLQ, il a notamment porté les chapeaux de député de Montréal-Laurier, ministre des Ressources hydrauliques et ministre des Travaux publics (1960-1961), ministre des Richesses naturelles (1961-1966) et ministre de la Famille et du Bien-être social (1965-1966).

Le 14 octobre 1967, René Lévesque quitte le Parti libéral et fonde le Mouvement souveraineté-association, le 19 novembre 1967. Le 14 octobre 1968, il devient le président du Parti Québécois, mais ne devient député qu’en 1976, dans le comté de Taillon. Il sera premier ministre du Québec du 25 novembre 1976, jusqu’au 16 janvier 1985.

Importante carrière dans les médias

La passion de René Lévesque pour la communication et l’information débute dès ses études. Pendant sa scolarité, il écrit pour plusieurs journaux étudiants.

À la radio, M. Lévesque sera un touche à tout dès le début des années 1940. Il portera tour à tour les chapeaux d’annonceur et rédacteur de nouvelles à la station CHNC de New Carlisle, comme membre de CKCV (1941-1942) et à CBV (1942-1944). En 1944-1945, il est agent de liaison et correspondant de guerre pour l’armée américaine en 1944 et en 1945 à l’Office of War Information.

Après la Seconde Guerre mondiale, René Lévesque entreprend une carrière d’une quinzaine d’années (1945-1960) à Radio Canada. Là aussi, il sera amené à remplir de nombreux rôles différents, dont celui d’animateur, de correspondant à l’étranger et de chef de reportage à la radio.

Après sa retraite de la politique, René Lévesque retourne à ses anciennes amours et collaborera avec le Journal de Montréal à titre de chroniqueur, ainsi que comme collaborateur à la radio pour CKAC, dans le cadre de l’émission Point de vue sur l’actualité.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *