Actualites
00:00 14 septembre 2016 | mise à jour le: 14 septembre 2016 à 00:00 temps de lecture: 1 minutes

Une athlète fitness de Québec victime d’intimidation à cause de ses muscles

MUSCLES. En raison de ses épaules carrées et de ses gros muscles, Léna Miville ne parvient pas à se trouver un emploi. Récemment, un employeur lui a même demandé lors d’une entrevue d’embauche si elle était transgenre. L’athlète fitness a alors publié sur sa page Facebook une vidéo pour dénoncer la discrimination dont elle est fréquemment victime lorsqu’elle passe une entrevue pour un emploi.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *