Actualites
16:36 12 septembre 2016 | mise à jour le: 12 septembre 2016 à 16:36 temps de lecture: 3 minutes

Centre Vidéotron: Des déficits pour «encore quelque temps»

QUÉBEC. Les finances du Centre Vidéotron seront dans le rouge pour 2016 et pour «encore quelque temps», malgré une première année «couronnée de succès».

Myrianne Collin, Pierre Dion, Jacques Tanguay et Louis Painchaud font le bilan de la permière année du Centre Vidéotron. (Photo TC Media)

Malgré un succès aussi bien sur le plan de l’achalandage que de la programmation, la direction du Centre Vidéotron s’attend à présenter un déficit en 2016.

«Et c’est normal», a déclaré le chef de la direction de Québecor Pierre Dion, pour qui le rodage est en cause. Entre «10 à 15 ans» pourraient d’ailleurs être nécessaires selon lui avant d’évaluer le projet.

En juin, la Ville de Québec redonnait un montant de 730 000$ à QMI spectacles pour l’équivalent du loyer de l’amphithéâtre payé plus tôt dans l’année.

Ceci pourrait vous intéresser: Déficit au Centre Videotron: la Ville devra régler une facture de 729 167$

Pour la direction de Québecor, les budgets à l’encre rouge ne sont «pas une surprise» et il y en aura «encore quelque temps». Une conséquence de l’absence d’une équipe de la LNH? «Est-ce qu’on pense que le modèle de rentabilité peut s’accélérer avec un club de hockey de la Ligue nationale? Oui», a répondu M. Dion, mais le scénario sans la Ligue nationale est tout aussi viable, selon lui.

96% des visiteurs «satisfaits»

Pour assurer la viabilité de l’amphithéâtre, «l’expérience client» est pour Pierre Dion la meilleure garantie.

Sondage à l’appui, l’organisation s’est félicitée lundi d’un taux de satisfaction de 96% des spectateurs. Dans les douze premiers mois, 350 000 billets de spectacles ont été vendus et en comptabilisant l’achalandage des 93 soirs d’occupation, le Centre Vidéotron a vu passer plus de 1,13 million de visiteurs.

Une large majorité d’entre eux viennent de la région de Québec, dans une proportion de 70%, a révélé Québecor, alors que la balance vient entre autres des régions de Montréal (8%), du Saguenay (2%), mais aussi des États-Unis (7%).

Les Remparts de Québec ont quant à eux aussi eu droit à une foule «record» avec 470 384 partisans en saison régulière. Le tout, «dans une année de reconstruction», a souligné le président, Jacques Tanguay. «Pourquoi? Parce que [les spectateurs] sont venus pour autre chose que pour la victoire et la défaite. Ils sont venus assister à un événement».

«Est-ce que les Remparts vont amener 14 000 [spectateurs] de moyenne? Peut-être pas. […] Mais on est confiant parce que les gens ont aimé ce qu’ils ont vécu», a résumé Pierre Dion.

Selon le coup de sonde réalisé en ligne par Léger auprès de 500 résidents de Québec, 55% des résidents de la région de Québec ont assisté à au moins un événement qui s’est tenu au Centre Vidéotron depuis son ouverture le 12 septembre 2015.

Le Centre Vidéotron en chiffres

-93 soirs d’occupation;

-30 événements corporatifs;

-1 134 745 visiteurs;

-236 279 spectateurs pour le Tournoi international pee-wee;

-75 000 admirateurs pour Céline Dion.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *