Actualites
15:28 21 septembre 2016 | mise à jour le: 21 septembre 2016 à 15:28 temps de lecture: 2 minutes

Des mouchards sur les véhicules de la Ville de Québec?

MUNICIPAL. Des «discussions exploratoires» sont en cours entre la Ville de Québec et l’entreprise ETL Électronique, fabriquant d’outils de localisation et de logiciels de suivi de gestion de flotte automobile.

ETL Électronique s’est inscrite au registre des lobbyistes le 9 septembre dernier.

«La Ville de Québec cherche à déterminer les avantages et économies potentielles que procureraient l’implantation d’un système de gestion de flotte et de suivi véhiculaire dans ses véhicules, détaille-t-on dans le mandat pour lequel l’entreprise s’est inscrite au Registre. La Ville de Québec veut faire un projet pilote sur quelques véhicules pour confirmer la pertinence de l’utilisation d’un tel système et déterminer les paramètres importants pour l’optimisation de son parc de véhicules. Un module électronique sera installé dans les véhicules visés afin d’enregistrer des informations telles que la consommation de carburant, la distance parcourue, le temps de ralenti, etc.»

Est-ce dire que des mouchards seront prochainement installés sur les véhicules de la Ville de Québec? «La Ville parle régulièrement à différent fournisseurs de service. Actuellement, avec ETL, il n’y a pas d’entente ni de contrat, seulement des discussions exploratoires», a déclaré le porte-parole de la Ville de Québec, Sylvain Gagné.

«Il y a des gens ici qui travaillent là-dessus, a confirmé le maire Régis Labeaume en mêlée de presse. On veut donner suite aux recommandations du vérificateur général. Le vérificateur général, c’est toujours un allié, puis on veut donner suite à ses recommandations. Il faudra trouver la bonne façon». 

Irrégularités

En 2014, le vérificateur général François Gagnon avait souligné certaines irrégularités dans l’utilisation des véhicules légers de la Ville de Québec. Le plus récent rapport signé cette année par Michel Samson, fait maintenant état de lacunes dans gestion de l’entretien du parc.

L’entreprise ETL Électronique, située à Longueuil, fabrique le système Astus, dont les avantages sont une «efficacité et une productivité accrue», une «réduction des coûts d’opération» et une «gestion des entretiens facilitée».

Ceci pourrait aussi vous intéresser : Contrats informatiques: Québec doit favoriser la concurrence, conclut le VG

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *