Actualites
21:31 26 septembre 2016 | mise à jour le: 26 septembre 2016 à 21:31 temps de lecture: 2 minutes

Les relevés sismiques inquiètent à Saint-Augustin-de-Desmaures

SURVEILLANCE. Des groupes environnementaux, ainsi que des citoyens de Saint-Augustin-de-Desmaures, ont émis leurs réserves quant aux relevés sismiques qui se tiendront bientôt dans la municipalité, dans le cadre du projet d’oléoduc Énergie Est de Transcanada. Ils disent avoir des doutes quant à la capacité de la compagnie de respecter les exigences du ministère de l’Environnement.

(Photo TC Media – Archives)

«La compagnie TransCanada a montré à plusieurs reprises par le passé son incapacité à respecter la Loi sur la qualité de l’environnement: travaux sans autorisation, refus de reconnaître l’autorité du Québec en matière d’examen public, etc.», affirme Christian Simard, de Nature Québec.

Élément inquiétant selon ces groupes, il n’y aurait pas assez de surveillance prévue. «Actuellement le certificat d’autorisation ne prévoit qu’un seul surveillant en environnement à l’emploi de TransCanada sur le chantier», indique-t-on.

Le ministère de l’Environnement, ainsi que celui des Forêts, de la Faune et des Parcs sont donc invités à s’assurer d’être «présents sur les lieux des travaux et à s’assurer du respect des exigences du certificat d’autorisation.»

Les groupes demandent à tous les citoyens des régions concernées d’aviser de tout élément qui leur paraîtrait anormal. «Si des gens observent un quelconque impact sur la faune ou l’environnement durant la période de travaux, par exemple des écoulements d’hydrocarbures en provenance des embarcations, des poissons flottants à la surface ou tout autre impact visible ou audible, nous les invitons à nous contacter et nous en assurerons le suivi», conclu Anne-Céline Guyon, coordonnatrice du groupe citoyen Stop oléoduc Portneuf/Saint-Augustin.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *