Actualites
15:52 23 mai 2018 | mise à jour le: 23 mai 2018 à 15:52 temps de lecture: 4 minutes

Le chantier progresse au nouveau complexe du CHU de Québec

CONSTRUCTION. La phase 2 du projet du nouveau complexe hospitalier (NCH) du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Québec-Université Laval a été approuvée et passe à l’étape de réalisation. Les travaux débuteront dans les prochains mois.

Le chantier du nouveau complexe hospitalier du CHU de Québec entame sa phase 2.

(Photo Métro Média – François Cattapan)

Elle consiste d’abord à ériger un pavillon des soins critiques qui permettra de consolider dans des espaces fonctionnels l’urgence, le bloc opératoire, les unités de soins intensifs et intermédiaires de même que tous les plateaux techniques associés. Cette phase comprend également la recherche fondamentale en oncologie, l’hôtellerie et le réaménagement de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus. L’ensemble du projet, soit les phases 1 et 2, représente un coût total d’environ 1,97 G$, dont 1,39 G$ pour la phase 2 et 575 M$ pour la phase 1, soit un montant moindre que celui annoncé en avril 2017.

Également, un mandat a été attribué au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Capitale-Nationale, en collaboration avec les autres établissements et partenaires de la région, afin de déterminer une nouvelle offre de service de santé à L’Hôtel-Dieu de Québec. Ils devront identifier l’usage futur de chacun des bâtiments. Un montant de 10M$ est accordé pour l’élaboration du dossier d’opportunité. Un rapport est attendu d’ici la fin 2018. Le coût préliminaire total de ce projet est évalué à environ 500M$ et sera précisé au cours du processus qui débute. La nouvelle vocation de l’établissement sera connue au moment du transfert des services vers le nouveau complexe hospitalier.

Faits saillants du projet

· Le coût total du projet est assumé en majeure partie par le ministère de la Santé et des Services sociaux, à hauteur de 1,78 G$. Le reste est assumé par le CHU de Québec-Université Laval, avec un montant de 109,25 M$, et par la fondation de l’établissement, qui octroie une somme de 78,06 M$.

· La superficie totale des nouvelles constructions s’élève à 180 693 mètres carrés. De plus, un réaménagement des locaux existant est prévu sur 27 492 mètres carrés.

· Selon les échéanciers prévus, les travaux devraient s’échelonner jusqu’en 2025, de manière progressive : centre intégré en cancérologie, radio-oncologie, hôtellerie, cyclotron et plateforme clinico-logistique en 2020; soins critiques en 2023 et réaménagement de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus en 2025.

· Un plan de transition a été mis en œuvre afin d’optimiser l’arrimage des activités dans le cadre de leur transfert vers le NCH.

· Ajoutons que la Société québécoise des infrastructures agit comme gestionnaire de projet dans la planification et la réalisation de ces travaux d’envergure.

Ce qu’ils ont dit:

«Aujourd’hui, nous donnons le coup d’envoi à la seconde partie du vaste chantier qui s’est amorcé il y a quelques mois et qui, à terme, dotera notre capitale nationale d’un complexe hospitalier d’envergure, capable de rivaliser avec les plus modernes au monde, et ce, tout en préservant l’héritage des Augustines ayant fondé, en 1639, le premier hôpital au nord du Mexique.» – Philippe Couillard, premier ministre du Québec

«L’annonce d’aujourd’hui vient marquer une étape importante de la concrétisation du projet du NCH. Les travaux de la phase 1 étant bien amorcés, tout est maintenant prêt pour aller de l’avant du côté de la seconde phase, qui comporte la majeure partie des travaux à réaliser. De plus, l’inscription au PQI du projet de réutilisation des bâtiments de L’Hôtel-Dieu de Québec confirme la volonté, maintes fois exprimée, que cet hôpital historique continue d’offrir des services de santé à sa population.» – Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux

«Une étape majeure du projet du NCH vient d’être franchie et la population de la région de la Capitale peut en être très fière, puisque tout se met en place pour que nous puissions bénéficier de ce vaste projet d’infrastructure dans les délais annoncés. Je me réjouis également de la mise en œuvre d’une réflexion approfondie concernant la vocation future de L’Hôtel-Dieu de Québec et que celle-ci fasse l’objet d’un partenariat soutenu entre les différents établissements de la région, au bénéfice de toute la communauté.» – Sébastien Proulx, ministre de l’Éducation et ministre responsable de la région de la Capitale

Pour plus de détails sur le projet: www.msss.gouv.qc.ca/presse

(Source: CNW Telbec)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *