Actualites
14:36 8 mai 2018 | mise à jour le: 8 mai 2018 à 14:36 temps de lecture: 3 minutes

Courir pour arrêter de fumer

Je marche, je cours, j’écrase est un programme qui peut aider les fumeurs à se départir de leur dépendance en prenant part à un plan d’entraînement de course ou de marche. Karine Bellemare fait partie de ceux et celles pour qui le jogging a eu un impact significatif.

Le défi Je marche, je cours, j’écrase a permis à la jeune maman de développer une passion pour la course à pied.

Photo gracieuseté

Deux possibilités s’offrent aux personnes qui souhaitent participer au défi. La première consiste à utiliser le programme d’entraînement de dix semaines du défi et de bénéficier du soutien d’un entraineur du Coin des coureurs, de d’autres participants, ainsi que d’un intervenant spécialisé en arrêt tabagique.

La deuxième option, celle qu’a choisie Mme Bellemare, consiste à s’initier à la marche ou à la course de façon autonome. Les concurrents ont tout de même accès à différentes ressources et ont la chance de gagner des prix s’ils participent à une course ou une marche de cinq kilomètres avant la date limite.

Karine Bellemare, 29 ans, a cessé de fumer à l’aide du programme je marche, je cours, j’écrase

Photo gracieuseté

L’étudiante de 29 ans en psychoéducation à l’Université Laval n’en était pas à sa première tentative pour cesser de fumer. C’est le 17 janvier 2017 que Karine Bellemare a pris la décision d’écraser sa dernière cigarette. «J’ai commencé à marcher et tranquillement, vers le mois d’avril, j’ai commencé un programme d’entraînement. Je n’avais jamais couru de ma vie et finalement, j’ai fait trois courses de cinq kilomètres pendant l’été», raconte celle qui est aussi maman d’une jeune fille de 7 ans.   

«C’est vraiment la course qui m’a aidée à ne pas recommencer à fumer. La cigarette, c’est un moyen instantané de relaxer. Maintenant, en fin de session, je vais marcher ou courir. Je fais aussi du ski de fond l’hiver. Ça me soulage autant, mais avant je connaissais juste la cigarette. Le programme m’a donné d’autres outils», résume-t-elle.

Elle compte prendre part à d’autres courses cette année, dont une avec sa fille. «Je pense que je suis un bon modèle pour elle, je suis fière de moi et fière d’elle.»

«J’ai fait beaucoup de choix pour moi et pour être en meilleure forme dans les dernières années, autant pour avoir une meilleure santé physique que psychologique. Arrêter de fumer en faisait partie. J’ai vraiment eu la piqure pour le jogging», termine Mme Bellemare, qui compte bien améliorer son chronomètre cette saison.  

Portrait of a young woman running away by three cigarettes on the road with blur motion

Photo – Deposit Photos

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *