Actualites
20:32 8 mai 2018 | mise à jour le: 8 mai 2018 à 20:32 temps de lecture: 3 minutes

Des jeunes assistent à un grave accident de la route

Plus de 2000 jeunes finissants du secondaire assistent cette semaine à une simulation d’un grave accident de la route grâce à des vidéos et une prestation théâtrale.

Des comédiens, ambulanciers et policier ont simulé un grave accident de la route.

Photo Métro Média – Jean-Philippe Dionne

«Prends le volant sur la vie» est l’initiative de la polyvalente de Charlesbourg depuis six ans, dans le but de sensibiliser principalement les conducteurs aux capacités affaiblies par l’alcool. À quelques semaines du bal des finissants, le moment tombe à point pour passer le message.  

«C’est surtout les petits partys après la grande soirée où le transport n’est pas nécessairement déterminé qui sont dangereux. Ils sont propices aux gestes irréfléchis, faites attention», lance Carl Barrette directeur de la polyvalente de Charlesbourg.

L’activité se tient le jour où la SAAQ a publié ses données sur le bilan routier de 2017. «Il y a un peu moins de victimes au niveau du bilan général, mais une augmentation des décès. Pour la tranche d’âge des 16 à 24 ans on dénote une hausse des décès et des blessés graves», explique Marie-Christine Côté, conseillère régionale en partenariat sécurité routière à la SAAQ.   

«Récemment je me suis perdu en ville pas de GPS ou carte routière. C’est comme ça qu’on se sent quand on est traumatisé crânien», raconte Olivier Genest.

Photo Métro Média – Jean-Philippe Dionne

Olivier Genest 39 ans, un accidenté de la route, est venu raconter sa soirée fatidique alors qu’il avait consommé de l’alcool avant de prendre le volant. «J’avais 17 ans et je suis allé faire le party dans le comté de Portneuf pour noyer une peine d’amour. Malgré l’insistance de mes amis, j’ai conduit sous l’effet de la boisson. Quelques minutes plus tard, j’ai dérapé dans une courbe et ma voiture a percuté une maison. J’ai eu plusieurs fractures et un traumatisme crânien duquel j’ai encore des séquelles».

À la fin de la présentation vidéo, un hommage à Thomas Ratté a été présenté. L’adolescent  de 17 ans est décédé le 23 mars sur l’avenue Bourg-Royal alors qu’une camionnette est venue le percuter. Le conducteur, Keven St-Hilaire 29 ans, a été accusé de conduite avec les facultés affaiblies causant la mort, mardi matin au palais de Justice de Québec.  

Quatre représentations de «Prends le volant sur la vie» sont prévues jusqu’à jeudi à l’aréna Marcel-Bédard.  

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *