Actualites
17:06 6 mai 2018 | mise à jour le: 6 mai 2018 à 17:06 temps de lecture: 2 minutes

Commémoration de la bataille de l’Atlantique

Plus de 200 militaires de la Réserve navale étaient en poste pour se souvenir des sacrifices de milliers de Canadiens qui ont combattu dans la bataille de l’Atlantique pendant la Seconde Guerre mondiale. 

Inspection de la garde d’honneur.

Photo Métro Média – Jean Carrier

Entrée de la garde des drapeaux consacrés.

Photo Métro Média – Jean Carrier

La cérémonie, qui se déroulait  au complexe naval Pointe-à-Carcy, visait à se souvenir spécifiquement des sacrifices de la Marine royale canadienne, la Marine Marchande et les équipages de l’Aviation royale canadienne pendant ce grand conflit mondial.

Des couronnes sont déposées au pied du monument Raoul Hunter.

Photo Métro Média – Jean Carrier

Cette grande bataille navale commença le 3 septembre 1939, mais s’accentua davantage en 1942. La marine marchande perdit un total de 1700 hommes et 72 bâtiments pendant le conflit. Au Québec, 267 marins périrent et 24 navires canadiens furent coulés dont le NCSM Lévis (K115), avec 18 marins à son bord.

Le Capitaine de Vaisseau, Guillaume Lafrance, prend place sur la tribune officielle.

Photo Métro Média – Jean Carrier

Guillaume Lafrance, le Capitaine de vaisseau et chef d’état-major du commandement de la Force maritime de l’Atlantique, était l’invité d’honneur de la cérémonie. L’importance de se souvenir du passé revêt une grande importance pour l’homme natif de Québec. «L’importance stratégique des voies de communication maritimes aujourd’hui l’était autant en 1943. Les sacrifices des marins canadiens durant la bataille de l’Atlantique pour les protéger et les exploiter sont la raison de notre commémoration», a déclaré le haut gradé. 

La Réserve navale en déploiement.

Photo Métro Média – Jean Carrier

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *