Actualites
20:48 5 février 2018 | mise à jour le: 5 février 2018 à 20:48 temps de lecture: 4 minutes

Atténuer les déficits d’attention par l’alimentation

Les chercheurs s’efforcent de dénicher des pistes de solution pour soigner, sinon atténuer, le fléau des troubles mentaux liés au déficit de l’attention. Après la médication, puis les thérapies cognitives, voici qu’une équipe s’est attardée aux bienfaits de l’alimentation en mettant au point un supplément naturel.

Après avoir élaboré un produit naturel contre les problèmes cardiovasculaires, le professeur Adrien Beaudoin propose Synapset pour atténuer les troubles d’attention.

Photo TC Media – François Cattapan

Des représentants d’Activ-Lab et de Bioflash, partenaires dans le développement du Synapset, étaient de passage récemment dans la région de Québec pour présenter le fruit de leurs travaux. Le produit naturel a été mis au point aux termes de recherches intensives en matière de supplémentation alimentaire.

C’est le professeur Adrien Beaudoin qui est à l’origine de ce nouveau moyen d’améliorer la performance cognitive et de réduire les symptômes des TDAH (troubles de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité). L’ancien directeur de la recherche à l’Université de Sherbrooke et expert en biochimie des lipides a eu l’idée d’explorer l’avenue des nutriments, au terme de précédentes découvertes sur le sujet.

Celui qui a été à l’origine de l’extraction de l’huile de krill, il y a 25 ans, pour en tirer des Oméga3 bénéfiques contre les problèmes cardiovasculaires, a senti le besoin de pousser ses travaux plus loin. À ses yeux, les troubles de l’attention sont un problème de société important, mais dont l’origine reste méconnue et l’offre de traitement limitée.

«Néanmoins, certaines analyses récentes ont démontré le rôle des neurotransmetteurs et des déficits nutritionnels sur le fonctionnement du cerveau. Cela permet de considérer une alternative naturelle pertinente en matière d’efficacité et de rééquilibrage de l’activité cérébrale», explique M. Beaudoin, en référant au concept de psychiatrie nutritionnelle.

Rôle des neurotransmetteurs

Pour le développeur de Synapset, l’alimentation imparfaite et particulièrement faible en magnésium de la majorité de la population nord-américaine cause des manques de nutriments au cerveau. Dans le cas des TDAH, il indique que trois neurotransmetteurs (dopamine, noradrénaline et sérotonine) sont concernés.

«Or, note-t-il, ceux-ci se trouvent dans les acides aminés qui, eux, proviennent de l’alimentation. Bref, un supplément alimentaire qui contient les bons ingrédients en quantité mesurée peut combler les carences, surtout lorsque les gens ne sont pas motivés à changer leur menu à long terme.»

Supplément naturel

Déjà en vente dans les rayons des produits naturels de certaines pharmacies, Synapset se compose d’extrait d’huile de poisson, de vitamine B6, de cuivre, de magnésium et de zinc. Offert en sachet de poudre à mélanger à un liquide ou un yogourt, le produit ferait sentir ses bienfaits sur l’attention, mais aussi sur la concentration et la mémoire au bout de trois à huit jours.

Selon Jean-Michel Fitamant, d’Activ-Lab, «le supplément naturel est dosé pour n’avoir aucun effet secondaire, même chez des personnes supplémentées ou médicamentées. D’ailleurs, c’est une exigence préalable à l’approbation par Santé Canada et à l’obtention d’un numéro de produit naturel (NPN). De plus, des groupes tests ont été menés depuis six mois et aucun effet indésirable n’a été déploré.»

En manque de solutions efficaces à long terme, le milieu médical commencerait à considérer les apports de la nature pour traiter certains troubles de santé. Des organismes spécialisés en diagnostic des TDAH, comme Focus, attendent même avec intérêt les conclusions des essais cliniques sur le Synapset.

Des démarches ont aussi été entreprises pour faire approuver le Synapset aux États-Unis. De son côté, le professeur Beaudoin poursuit ses recherches sur les effets bénéfiques des nutriments sur les fonctions cérébrales. Il souhaite s’attaquer au vaste problème de la dépression, en élaborant une recette d’hormone du bonheur à base de produits naturels.

Quatre types de TDAH

-Inattention

-Hyperactivité

-Mélange des deux

-Ajout d’hyperagressivité

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *