Actualites
15:59 15 mars 2018 | mise à jour le: 15 mars 2018 à 15:59 temps de lecture: 3 minutes

Le nouveau Simons ouvre ses portes

C’est maintenant officiel, la nouvelle Aile Simons des Galeries de la Capitale est ouverte au public. La famille Simons s’est surpassée et offre une expérience de magasinage complètement renouvelée dans une boutique à consommation énergétique nette zéro. 

Peter Simons, PDG de la Maison Simons

Photo TC Media – Marie-Pascale Fortier

Le magasin éco-responsable, d’une superficie de 80 000 pieds carrés sur un seul étage, présente un décor complètement différent de ce qu’offrent les autres succursales, en plus d’une plus vaste sélection de produits. La nouvelle destination mode innovante a été conçue de façon à générer autant d’énergie qu’elle en consomme.

Cette Aile Simons, qui s’inscrit dans la cure de rajeunissement des Galeries de la Capitale, n’offre pas que l’accès à la bannière, mais également à plusieurs autres commerces qui s’y sont établis ou qui y ont déménagé leur succursale. C’est le cas des magasins Jean-Paul Fortin, Little Burgundy, Vero Moda, Paysanne gelato, San Francisco, Ernes,t et la toute nouvelle boutique déco tendance, Kozy, en primeur dans la région.

Photo TC Media – Marie-Pascale Fortier

Au centre de l’espace où prennent place ces nouveaux commerces, il sera également possible d’admirer, jusqu’au 22 avril, une exposition de robes métalliques conçues à partir de matériaux recyclés, œuvres de l’artiste François Bertrand. Cette exposition, alliant art, mode et écologie, cadre parfaitement dans le nouveau décor de l’Aile Simons.

Pour la coupe du ruban, c’est une personne très symbolique pour la famille Simons qui tenait les ciseaux au nom des quelque 3 000 employés de l’entreprise. Il s’agit d’Yves Lamontagne, qui a ouvert le premier magasin Simons des Galeries de la capitale, en août 1981, auprès de Donald Simons, père de Peter Simons, PDG de l’entreprise.

Lors de l’inauguration, Bradley Jones, chef de commerce du Groupe Immobilier Oxford, entreprise propriétaire des Galeries de la Capitale, a mentionné, dans la langue de Shakespeare, qu’il s’agit d’un nouveau chapitre qui s’écrit pour les Galeries de la Capitale et la Maison Simons. «Le vert est plus qu’une couleur pour la famille Simons», a-t-il souligné, après plusieurs années de partenariat avec la famille d’entrepreneurs.

À l’intérieur de la boutique, on retrouve des œuvres d’art, des installations uniques et des éléments de design créatifs

Photo TC Media – Marie-Pascale Fortier

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *