Actualites
19:35 16 mars 2018 | mise à jour le: 16 mars 2018 à 19:35

Un tramway comme épine dorsale du transport en commun à Québec

TRANSPORT. Le secret le moins bien gradé de la semaine a finalement été confirmé, vendredi, à l’hôtel de ville de Québec. Le réseau de transport en commun sera éventuellement bonifié d’un tramway, auquel s’arrimeront des trambus ainsi que les métrobus déjà existants.

Une entente de principe sur le financement du projet du tramway à Québec a été signée par le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et le maire de Québec, Régis Labeaume, sous l’oeil réjoui du président du RTC, Rémy Normand.

(Photo TC Media – François Cattapan)

Ces nouvelles composantes du projet de réseau structurant de mobilité durable pour la Capitale sont évaluées à 2,9G$. L’annonce a été faite par le maire de Québec, Régis Labeaume, en présence du premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et du président du Réseau de transport de la Capitale (RTC), Rémy Normand.

Le pacte en faveur du déploiement d’un réseau de transport en commun structurant à Québec est scellé.

(Photo TC Media – François Cattapan)

Il contribuera à la revitalisation du réseau de transport en commun actuel qui se trouve au maximum de sa capacité à plusieurs endroits. Les nouveaux modes de déplacement qui s’ajoutent permettront d’augmenter l’achalandage et l’efficacité de chaque composante. De plus, un tel réseau structurant permettra d’offrir une réelle liberté de choix de déplacement (fréquence, rapidité, etc.) à la population de Québec.

Le nouveau réseau structurant de transport en commun, dont l’épine dorsale s’étendra de Charlesbourg à Sainte-Foy, comportera quatre composantes interreliées: une rame de tramway (23km, dont 3,5km en souterrain pour relier la basse-ville à la haute-ville); des trambus (17km); des infrastructures dédiées au transport en commun (16km); et des métrobus (110 km).

Un aperçu des composantes du futur réseau de transport en commun structurant de Québec.

(Esquisse gracieuseté – Ville de Québec)

Des travaux connexes au projet (aménagements, prolongements de rues et mises à niveau d’infrastructures le long du tracé) coûteront quant à eux environ 300 millions $. Parmi ces travaux d’aménagement, on compte la réfection des boulevards Laurier et Hochelaga ainsi que le prolongement de la rue Mendel.

Ce qu’ils ont dit:

«Le temps des hésitations est terminé. Voici venu le temps des actions. Le Québec renoue avec l’ère des grands projets. Cette fois, c’est au tour de ceux sur la mobilité durable. Ce tramway se devait d’être à la hauteur de l’image de l’une des plus belles villes dans le monde qu’est Québec.» – Philippe Couillard, premier ministre du Québec

«La participation active et le dévouement des membres du comité consultatif sur la mobilité durable, jumelés à l’engagement des citoyens, nous permettent de présenter un projet qui propulse Québec vers la modernité. Québec est une ville dynamique, résolument tournée vers l’avenir, qui se devait d’avoir un réseau de transport en commun digne de son attractivité.» – Régis Labeaume, maire de Québec

«Le RTC est emballé d’être au cœur de ce projet taillé sur mesure pour Québec et qui transformera la vie des citoyens pendant des décennies. Nous nous donnons aujourd’hui les moyens d’offrir à la population un transport en commun de classe internationale: moderne, fiable, d’un niveau de confort incomparable et plus performant que tout ce que la ville a connu jusqu’ici.» – Rémy Normand, président du Réseau de transport de la Capitale (RTC)

Déploiement du projet par étapes

2018-19

-Signature d’une entente de financement avec le gouvernement du Québec (60%), comprenant une référence au financement fédéral (40%) à venir.

-Finalisation et dépôt du dossier d’affaires Études de conception du futur réseau structurant (infrastructures et matériel roulant, environnement, circulation, etc.)

2020-21

-Réalisation des plans et devis

-Autorisation des aspects environnementaux du projet

2022-26

-Début de la construction du Centre d’entretien-tramway et des plateformes

-Acquisition et livraison du matériel roulant (tramway et trambus)

-Mise en service progressive de certains tronçons

Faits saillants du nouveau réseau

-65% de la population, soit 344 000 personnes seront situées à moins de 800 mètres (10 minutes de marche) d’une composante du réseau

-80% des quartiers, soit 28 quartiers sur 35, seront desservis par au moins une composante du réseau

-85% des entreprises seront desservies par le réseau structuran

Pour plus d’information: www.ville.quebec.qc.ca/reseaustructurant

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *