Actualites
18:09 13 avril 2018 | mise à jour le: 13 avril 2018 à 18:09 temps de lecture: 2 minutes

Intégration réussie pour Adinson Brown

Adinson Brown avait quatre ans lorsque son père, québécois, et sa mère, originaire de la République dominicaine, arrivent au Québec en 1988. Aujourd’hui psychiatre à l’Hôtel-Dieu de Lévis, il est reconnu tant au niveau artistique que médical, dans le domaine de l’immigration, des communautés culturelles et pour ses projets en intégration des nouveaux arrivants et en francisation.

Une histoire inspirante.

Photo TC Media – Alain Couillard

Il n’avait aucun intérêt à apprendre le français au début. «À l’école, les gens me demandaient de répéter ce que je disais. Ils trouvaient mon accent drôle.» Les deux premières années scolaires se sont déroulées sur la Rive-Sud et ensuite à Québec.

Conférencier international depuis quelques années, Adinson Brown profite chaque fois de l’occasion pour parler aux nouveaux immigrants qu’il rencontre en leur expliquant le fonctionnement du système de santé au Québec et la psychiatrie, un élément qui relève du démon dans la culture de certains pays.

Pour assurer une meilleure intégration sociale, M. Brown croit qu’elle serait plus facile s’il n’y avait pas la création de petites cloisons qui visent à amener les immigrés et réfugiés à se développer à l’image des Québécois. «C’est là, parfois, que cela peut poser problème.»

Distinctions

En janvier 2013, alors titulaire d’un doctorat en médecine, Adinson Brown mérite la Médaille du jubilé de diamant de la reine Élisabeth II pour son engagement exemplaire en faveur de la jeunesse et de la diversité.

En 2004, il a reçu la Médaille du Gouverneur général du Canada pour avoir obtenu des notes presque parfaites en mathématiques au collégial. Il a ensuite poursuivi des études en doctorat et post doctorat en médecine et psychiatrie à Sherbrooke. Il a terminé ses études en Normandie en France, où il a résidé quelques années, avant de revenir s’installer au Québec.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *