Actualites
18:12 4 avril 2018 | mise à jour le: 4 avril 2018 à 18:12 temps de lecture: 2 minutes

Campagne de financement: l’église Saint-Roch dépasse son objectif

La campagne de financement de l’église Saint-Roch, amorcée il y a 18 mois, a non seulement atteint l’objectif initial de 1,5M$, mais l’a aussi dépassé de 30%, une belle réussite pour Mgr Jean Picher, qui terminera son ministère comme curé de Saint-Roch le 31 juillet. 

La campagne a été un succès

Photo TC Media – Marie-Pascale Fortier

Les fonds amassés, qui totalisent un montant de quelque 1,9M$, serviront à la rénovation et à la préservation du bâtiment, tandis qu’une partie servira à continuer de servir les différents groupes qui œuvrent en ses murs.

Ce montant, selon Mrg Picher, «démontre bien l’attachement des gens envers l’église Saint-Roch et ce qu’elle signifie». Bien qu’une grande partie provienne des communautés religieuses des Sœurs de la Charité de Québec et des Sœurs de Saint-François d’Assise, d’autres entreprises, institutions et individus y ont collaboré.

«Revenez dans 15 jours sur le parvis de l’église, vous allez voir deux grands échafauds», a mentionné le curé. Le décor sera modifié par un grand chantier visant à refaire la maçonnerie des deux immenses clochers de l’église, érigée dans le quartier depuis une centaine d’années.

«Avec une église en plein cœur du quartier, on ne peut pas se permettre qu’il y ait des dommages aux pierres ou du danger pour les gens qui circulent. Il faut vraiment qu’elle soit dans l’état le plus parfait possible», mentionne Mgr Picher. Au cours des dernières années, des travaux pour assurer l’étanchéité de la toiture et sur la maçonnerie ont aussi été réalisés.

Fin d’une époque

Pour la suite des choses, ce sont l’abbé Michel Drouin et un nouveau prêtre qui assumeront la responsabilité des paroisses Notre-Dame de Saint-Roch, Saint-Sauveur, Saint-Angèle de Saint-Malo et Notre-Dame de Vanier, dont l’unification est prévue pour janvier 2019.

Ordonné en 1968, soit il y a maintenant 50 ans, Mrg Picher aimerait bien continuer de s’impliquer comme prêtre dans les quartiers Saint-Roch et Saint-Sauveur quand il quittera son ministère comme curé de la paroisse Notre-Dame de Saint-Roch. 

La directrice de la campagne, Esther Tranchemontagne, appose le dernier collant qui représente l’atteinte de l’objectif de la campagne

Photo TC Media – Marie-Pascale Fortier

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *