Actualites
15:10 24 avril 2018 | mise à jour le: 24 avril 2018 à 15:10 temps de lecture: 4 minutes

Nouvelle vie à 22 ans

Opérée pour une tumeur cérébrale rare, Roxanne-Maude Huot a retrouvé sa pleine qualité de vie grâce aux avancées de la recherche en neurochirurgie. Reconnaissante, la jeune femme active a senti le besoin de s’impliquer pour remercier l’équipe médicale qui l’a sauvée et contribuer à l’amélioration des soins

Roxanne-Maude Huot en compagnie du neurochirurgien Martin Côté, qui l’a libérée de la tumeur cérébrale qui lui causait des maux de tête insupportables

Photo TC Media – François Cattapan

C’est donc sans hésitation que la résidente de Boischatel a accepté de devenir porte-parole de la 8e édition du Kilimandjaro à Québec. L’activité-bénéfice qui se tiendra le samedi 9 juin consiste à monter à répétition le grand escalier du Parc de la Chute-Montmorency. Gravir les 487 marches à 60 reprises (en équipe) équivaut à la hauteur de la célèbre montagne africaine, d’où le nom du défi. Les profits récoltés vont à la Fondation du CHU de Québec pour la recherche.

Ayant repris son rythme de vie et ses études en éducation physique à l’Université Laval, Roxanne-Maude se sent redevable d’avoir eu la chance de s’en sortir. L’intervention délicate pour lui retirer une tumeur dite schwannome, dans le jargon médical, ne figurait pas dans son plan de vie. Celle qui a commencé à sentir un engourdissement à la tempe droite, suivi d’une paralysie partielle du visage puis de vives douleurs à la tête, a reçu «comme une claque en pleine face» le verdict qui est tombé en janvier 2017.

Il y a une masse logée sur le nerf trijumeau, entre sa mâchoire supérieure et son cerveau. Pour la retirer, il faut procéder à une neurochirurgie, en passant par la boîte crânienne. «Adepte de sports et très active dans mon quotidien, au début des symptômes, je pensais que c’était simplement relié à de la fatigue. Quand j’ai constaté que la douleur amplifiait pour devenir insupportable, je me suis rendue à l’évidence qu’il fallait consulter en clinique. Le résultat de l’IRM m’a bouleversée, mais je suis restée positive. Avec le soutien de mon copain, Pierre-Olivier Audet, et de ma famille, j’ai pu faire face à l’épreuve en faisant confiance aux médecins», souligne Roxanne-Maude.

Réalisée le 27 mars 2017 par le neurochirurgien Martin Côté, l’opération est accomplie avec succès. La remise sur pied de la jeune femme de 22 ans s’est concrétisée rapidement, au point où elle a reçu son congé de l’hôpital au bout d’à peine quatre jours.

«Ce type de tumeur s’avère rare, surtout chez le jeune adulte. Au CHU de Québec-Université Laval, on ne traite qu’environ deux ou trois patients par an aux prises avec cette pathologie. La bonne nouvelle c’est que la neurochirurgie, combinée à de la radiothérapie, donne de bons résultats et c’est d’ailleurs le cas pour Roxanne-Maude», affirme-t-il.

Autrefois, ce genre d’intervention pouvait se faire, mais le résultat n’était pas sans risques importants de complications et de séquelles permanentes. De l’avis du Dr Côté, c’est l’avancement de la recherche qui permet d’améliorer les soins et de repousser les limites.

Jeune femme déterminée et positive, Roxanne-Maude Huot mord à nouveau pleinement dans la vie

Photo TC Media – François Cattapan

Défi lancé

Aujourd’hui, Roxanne-Maude est rayonnante et elle mord dans la vie qui s’offre à nouveau à elle. C’est ce qui l’a amenée à s’associer avec la Fondation du CHU et à promouvoir l’événement-bénéfice Kilimandjaro à Québec. Son équipe composée d’amies de filles est déjà formée et elle n’y va pas à moitié. Que non! Rien de moins que le volet sportif pour cette jeune athlète désireuse de bien profiter de cette santé retrouvée. Au passage, elle en profite pour lancer l’invitation au public.

«Impliquez-vous avec moi. Vous contribuerez à sauver des vies, j’en suis la preuve. C’est un défi qui s’accomplit très bien en profitant de l’appui du groupe, comme j’ai pu en bénéficier de la part de mes proches pour traverser mon épreuve», témoigne la jeune femme, qui confie avoir changé sa vision du milieu hospitalier après l’expérience positive qu’elle a vécue.

Pour plus d’information et inscription: www.fondationduchudequebec.ca

Lien pour voir le témoignage de Roxanne-Maude: https://youtu.be/Oi0XxnNFq9k

 

Nombre de neurochirurgies au CHU de Québec

1841 en 2015

1869 en 2016

1846 en 2017

 

Retombées du Kilimandjaro à Québec

125 000$ en 2015

135 000$ en 2016

160 000$ en 2017

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *