Actualites
18:54 24 avril 2018 | mise à jour le: 24 avril 2018 à 18:54 Temps de lecture: 4 minutes

Trouver une passion aux jeunes de la province

Dans le cadre de l’activité «Bougez avec LDT», le joueur de la NFL Laurent Duvernay-Tardif était de passage au PEPS de l’Université Laval pour promouvoir l’activité physique et les arts avec 125 jeunes de la région.   

Laurent Duvernay-Tardif donne le départ à une course à obstacles.

Photo TC Media – Jean Carrier

Une journée de plaisir pour les élèves de 6e année des écoles de la Myriade, Beausoleil-et-du-Parc et l’école d’éducation internationale Notre-Dame-des-Neiges.

Photo TC Media – Jean Carrier

L’athlète, qui mène des études en médecine en parallèle, participe aux activités offertes aux élèves de 6e année. «Je suis plus fatigué quand je sors d’une journée avec les enfants que d’un entraînement de la NFL. Je m’aperçois que c’est très exigeant de faire bouger constamment des élèves de cet âge. C’est motivant, car ils ont tellement d’énergie.»

Si tout se passe bien avec ses examens, l’athlète devrait avoir le droit de pratiquer la médecine avant la prochaine saison de la NFL. Les jeunes ne paraissaient pas impressionnés de se trouver avec l’imposant futur docteur. «C’est drôle parce qu’ils me posent beaucoup plus de questions sur le fait que je devienne médecin que ma carrière dans la NFL. Plusieurs me disent qu’ils rêvent de devenir chirurgiens, médecins ou même vétérinaires, c’est vraiment cool.»

Pour sa première édition, la tournée s’est déjà arrêtée à Trois-Rivières et à Chicoutimi et se terminera à Montréal. Québec représente le troisième arrêt de cette édition et pour Sasha Ghavami, ami et agent de Laurent, tout se déroule à merveille. «Les journées fonctionnent bien et la demande est impressionnante. Nous faisons un tirage au sort parmi les écoles qui nous font parvenir une demande de participation et les plus chanceux vivent l’expérience.»

Un départ couché pour tout le monde.

Photo TC Media – Jean Carrier

Rien n’est laissé au hasard alors que les jeunes profitent de plusieurs activités différentes. «On offre une grande diversité de sports, mais aussi du yoga et de l’art. Mon but est de voir les jeunes trouver une passion et un certain équilibre de vie», ajoute le garde offensif des Chiefs de Kansas City.

Les activités avaient un très bon taux d’engagement alors que tous les jeunes étaient impliqués et la fondation LDT a reçu l’aide de certains athlètes du programme Rouge et Or pour aider au bon déroulement des activités. 

Seconde édition plus complète

Laurent confirme sur une note humoristique qu’il a même étudié la possibilité de conduire lui-même l’autobus de la tournée.

Photo TC Media – Jean Carrier

Les idées n’arrêtent pas de germer dans la tête du gentil géant. Dès l’année prochaine, il y aura une tournée en art complètement séparée. «Ma copine va être impliquée dans le projet avec ses études en histoire de l’art, je ne sais pas encore quelle forme cela va prendre, mais il y aura assurément quelque chose», spécifie celui qui a développé un intérêt pour le dessin et le théâtre en fréquentant une école alternative étant plus jeune.

Le joueur semblait satisfait du taux de réponse de la première édition et assure qu’il veut garder la formule simple. «Les jeunes sont ici pour avoir du plaisir et peut-être découvrir une passion. Je veux sortir un peu du cadre rigide que l’on a parfois au Québec. Ce n’est vraiment pas le volet compétitif qui est développé ici, mais bien l’équilibre de vie. Si je peux servir de modèle pour inspirer les jeunes comme j’ai eu avec mon ancien entraîneur Matthieu Quiviger, c’est tant mieux», conclut le très humble athlète.

Laurent avoue bien humblement ne pas suivre avec assiduité les nouvelles de la NFL et il n’avait aucune idée sur qui les Chiefs allaient jeter leur dévolu au prochain repêchage.

Photo TC Media – Jean Carrier

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *