Actualites
20:18 19 avril 2018 | mise à jour le: 19 avril 2018 à 20:18 temps de lecture: 3 minutes

35M$ pour la gestion intégrée de l’eau

C’est au Lac-Delage que la ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la lutte contre les changements climatiques, Isabelle Melançon, a fait l’annonce d’un financement additionnel de 35M$ sur cinq ans pour les organismes associés à la gestion intégrée de l’eau. 

Véronyque Tremblay, Caroline Brodeur et Isabelle Melançon.

Photo TC Media – Rénald Létourneau

La députée de Chauveau, Véronyque Tremblay, s’est dite enchantée de cette annonce. «Au total, ce sont presque 5,8M$ de plus sur trois ans qui ont été accordés aux organismes de bassins versants (OBV) de la Capitale-Nationale», précise Mme Tremblay. «Le lac Delage a besoin de tels organismes pour le maintenir en santé et suivre son évolution.»

Véronyque Tremblay, députée de Chauveau est heureuse de l’appui apporté aux huit OBV de la région

Photo TC Media – Rénald Létourneau

Le gouvernement ajoute donc une somme de 30M$ sur trois ans pour soutenir la mission du Regroupement des organismes de bassins versants du Québec (ROBVQ) et des quarante organismes de bassins versants qu’il représente. La région de la Capitale-Nationale compte huit organismes du genre. Chaque OBV dispose donc, en moyenne, de 723 750$ sur trois ans pour mettre à jour son plan directeur de l’eau, pour le coordonner et en suivre la mise en œuvre.

Un budget de 1M$ par année sur cinq ans servira à financer les actions découlant des plans directeurs de l’eau, préparés par les OBV. Cette enveloppe leur permettra alors de passer de la phase de planification à la phase de réalisation.

Isabelle Melançon, ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la lutte contre les changements climatiques

Photo TC Media – Rénald Létourneau

Ce n’est pas sans raison que l’annonce a été faite aux abords du lac Delage. Les eaux de ce dernier sont évacuées par la rivière Delage qui se jette dans le lac Saint-Charles, lequel est une source d’eau potable importante pour la population de Québec. Le financement annoncé permettra aux OBV et à leurs partenaires environnementaux régionaux, une plus grande stabilité dans leurs éventuelles actions.

La présidente du ROBVQ, Caroline Brodeur soutient que le financement annoncé permettra de faire un grand pas en avant pour renforcer la gestion intégrée de l’eau au Québec. L’organisme pourra poursuivre son travail de mobilisation après des municipalités, des entreprises et des groupes sociaux et environnementaux, dans la protection de cette importante ressource qu’est l’eau.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *