Actualites
15:43 16 janvier 2018 | mise à jour le: 16 janvier 2018 à 15:43 temps de lecture: 3 minutes

Un spa nordique au bord du fleuve Saint-Laurent

Dès l’été 2018, les visiteurs pourront visiter le Strøm spa sordique  du Vieux-Québec. 

Un grand bain à débordement négatif fera face au fleuve.

Photo gracieuseté – Strøm spa

Les perspectives 3D ont récemment été présentées et il s’agira de l’«un des plus beaux spas en Amérique du Nord», selon le président et chef de la direction, Guillaume Lemoine.

Les installations sont présentement en construction sur les terrains du bassin Brown, sur le boulevard Champlain. M. Lemoine a entamé des recherches en 2011 pour trouver l’emplacement idéal pour construire le quatrième Strøm spa. Le but était de trouver un terrain joli, qui comportait un élément naturel fort, soit le fleuve. D’ailleurs, M. Lemoine appréciait que le site soit aussi enchanteur en hiver qu’en été.

«C’est un spectacle de regarder les glaces se cogner entre elles en hiver», mentionne-t-il.

L’architecte du projet, Pierre Mierski, a rigolé en mentionnant que la première fois que M. Lemoine lui a parlé de l’emplacement du projet, il ne l’a pas cru, et que la deuxième fois, il a eu «la peur de sa vie», en raison de son caractère historique.

L’histoire de l’emplacement a été intégrée dans la conception du bâtiment, qui rappelle la forme des quais de l’époque. Il ajoute que les vues sont également les plus «exceptionnelles de [ses] 20 ans de carrière».

L’établissement de détente offrira aux visiteurs huit bassins intérieurs et extérieurs sur une superficie de 30 000 pieds carrés.

Le fleuve aux citoyens

Le nouveau directeur général du Strøm spa nordique du Vieux-Québec, Philippe Boivin, croit que ce projet s’insère  bien dans l’objectif de la Ville de Québec de redonner le fleuve aux citoyens. Au cours des dernières années, de nombreux projets sont nés de cet objectif, comme la Promenade Samuel-de-Champlain, cadeau du gouvernement provincial pour le 400e anniversaire de la ville.

Selon M. Boivin, il s’agit de «l’un des projets les plus excitants de la ville cette année». Le projet permettra de contribuer au rayonnement de la ville, tout en ajoutant un attrait touristique pour les visiteurs du Vieux-Québec.

On y retrouvera, entre autres, un grand bain à débordement négatif, aussi appelé piscine infinie, qui créera une ligne avec le fleuve, ainsi qu’un bain au sel d’Epsom.

À terme, le projet permettra la création d’environ 150 emplois permanents dans la ville.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *