Actualites
15:01 31 janvier 2018 | mise à jour le: 31 janvier 2018 à 15:01 temps de lecture: 2 minutes

Tuerie au Centre culturel islamique de Québec: lettre des parents du suspect

Les parents de l’auteur présumé du carnage commis au Centre culturel islamique de Québec livrent une première déclaration publique depuis que leur fils, Alexandre Bissonnette, a été arrêté.

Alexandre Bissonnette est accusé de 6 meurtres.

(Photo tirée de Facebook)

Dans une lettre remise à Radio-Canada, Manon Marchand et Raymond Bissonnette affirment avoir l’impression de vivre un véritable cauchemar mais signalent que l’accusé demeure leur fils, qu’ils l’aiment et qu’il fera toujours partie de leur famille.

Chaque semaine, ils lui rendent visite à l’Établissement de détention de Québec, où il se trouve depuis son arrestation.

Ils qualifient d’inexcusable et de totalement inexplicable la tuerie du 29 janvier 2017.

Depuis le drame, Mme Marchand et M. Bissonnette ainsi que le frère jumeau du suspect reçoivent du soutien psychologique. À leur maison, ils vivent généralement avec les rideaux fermés et craignent des représailles.

Mme Marchand et M. Bissonnette rappellent que malgré leur propre douleur, ils ont envoyé une lettre de condoléances aux familles des victimes de l’attentat. Ils ajoutent avoir reçu beaucoup d’appuis depuis un an.

Le procès d’Alexandre Bissonnette sous 12 chefs d’accusation doit s’ouvrir le 26 mars prochain, à Québec. Ses parents ignorent encore s’ils y assisteront.

La Presse canadienne

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *