Actualites
22:32 29 mai 2017 | mise à jour le: 29 mai 2017 à 22:32 temps de lecture: 3 minutes

Le ministère de la Sécurité publique dévoile ses nouveaux véhicules cellulaires

SÉCURITÉ. Dans le but d’améliorer la sécurité et l’efficacité des déplacements, le ministère de la Sécurité publique et le Syndicat des agents de la paix en services correctionnels du Québec ont collaboré afin de présenter des nouveaux véhicules cellulaires destinés au transport des personnes incarcérées.

Les deux nouveaux véhicules, de type cube, offrent respectivement 16 et 27 places.

(Photo TC Media – Charles Lalande)

Lundi après-midi, deux véhicules, de type cube, dont le prix d’acquisition total est de près de 386 000 $, ont été présentés aux médias. Ils offrent respectivement 16 et 27 places.

Chaque compartiment est muni d’une caméra, où les agents correctionnels pourront surveiller les détenus.

(Photo TC Media – Charles Lalande)

Annuellement, 80 000 personnes sont transportées pour des comparutions et 30 000 sont transférés d’un établissement à un autre.

En comparaison aux anciens, l’amélioration technologique est significative. Les fourgons comportent six compartiments fermés dotés de sorties indépendantes, ce qui permet d’éviter les contacts entre les personnes incarcérées.

Messieurs Thibault et Lavoie posent devant les nouveaux véhicules.

(Photo TC Media – Charles Lalande)

De plus, chaque compartiment est protégé par une double porte, installation qui augmente la sécurité des employés de l’État.

Les contrevenants seront placés dans des compartiments différents, selon leurs caractéristiques. Les agents des services correctionnels, positionnés dans l’habitacle, pourront jeter un œil sur les gens transportés, grâce aux caméras installées.

«C’est une nouvelle génération. Il faut comprendre que nous étions rendus là. Ces véhicules sont sécuritaires et adaptés puisque notre personnel fait beaucoup de route», a lancé d’entrée de jeu Christian Thibault, le directeur du Centre de détention de Québec.

Chaque compartiment est muni d’une caméra, où les agents correctionnels pourront surveiller les détenus.

(Photo TC Media – Charles Lalande)

Lorsque les fourgons utilisés au cours des dernières années auront atteint la fin de leur vie, ils seront progressivement remplacés par de nouveaux. Au total, la flotte comptera 34 fourgons.

«La collaboration entre le ministère de la Sécurité publique et le Syndicat des agents de la paix en services correctionnels du Québec se poursuivra, advenant le cas où des correctifs devraient être apportés pour la prochaine vague de véhicules», a laissé entendre Mathieu Lavoie, du Syndicat des agents de la paix en services correctionnels du Québec.

Les nouveaux fourgons sont nettement améliorés, en comparaison avec l’ancien modèle (à droite).

(Photo TC Media – Charles Lalande)

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *