Actualites
15:03 29 mai 2017 | mise à jour le: 29 mai 2017 à 15:03 Temps de lecture: 2 minutes

Première pelletée de terre pour le centre de recherche d’Eddyfi

INNOVATION. L’entreprise Eddyfi a reçu aujourd’hui, à l’occasion de sa première pelletée de terre symbolique, une aide financière de 500 000$ de la part de la ville de Québec et du gouvernement du Québec.

La première pelletée de terre a eu lieu cet avant-midi dans l’espace d’innovation Michelet.

(Photo TC Media – Marie-Pascale Fortier)

C’est le siège social, un centre de recherche, un centre de formation ainsi qu’une unité de production qui prendront place dans l’espace d’innovation Michelet, qui sera bientôt comblé. «Le ministre Blais devait être ici, mais je crois qu’il est en train de s’assurer qu’on puisse débuter les travaux la semaine prochaine», a lancé à la blague le président et chef de la direction d’Eddyfi Technologies, Martin Thériault, en faisant référence à la loi spéciale qui est présentement discutée à l’Assemblée nationale.

Eddyfi est spécialisé dans la conception et la fabrication d’équipement qui permet de détecter des fissures potentielles pour assurer l’intégrité de structures comme des pipelines. L’entreprise québécoise a pu commercialiser ses produits dans plus de 70 pays et compte plus de 235 employés répartis dans sept bureaux et unités de production à travers le monde.

«Ils pourraient détecter s’il y a des fissures sur le pont de Québec», a lancé Régis Labeaume. Ce à quoi M. Thériault a répondu en riant que ça se voit à l’œil.

Le nouveau bâtiment offrira un environnement de travail hypermoderne et de l’espace pour agrandir éventuellement. La phase 1 sera un édifice d’une superficie de 5000 mètres carrés sur deux terrains de plus de 25 000 mètres carrés. La livraison du bâtiment est prévue pour l’an prochain.

L’investissement total est évalué à 13,75M$. L’aide financière de la Ville de Québec s’inscrit dans le cadre du programme d’infrastructures de recherche de Québec, issu de la Stratégie de développement économique.  

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *