Actualites
18:15 3 décembre 2017 | mise à jour le: 3 décembre 2017 à 18:15 temps de lecture: 3 minutes

Le projet Philanthropie remporte le concours d’architecture éphémère du MNBAQ

Le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) et sa Fondation ont dévoilé l’équipe lauréate du concours d’architecture Projet d’architecture et fabrication numérique. C’est le projet Philanthropie qui a su impressionner le jury. L’équipe gagnante est composée des étudiants Francis Gaignard, Sandrine Gaulin, Carine Huot et Gabriel Lemelin.

Évocation du projet lauréat Philanthropie.

(Photos gracieuseté – École d’architecture de l’Université Laval / Musée national des beaux-arts du Québec)

Guidés par l’architecte de renom du pavillon Pierre-Lassonde du musée, Shohei Shigematsu, et par le professeur adjoint à l’École d’architecture de l’Université Laval, Samuel Bernier-Lavigne, les étudiants avaient pour mandat de proposer un concept d’installations architecturales. Celui-ci devait imaginer l’espace du musée pour la tenue du premier Gala MNBAQ, sous la présidence d’honneur de Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, qui aura lieu le 5 mai prochain, au profit de la Fondation du MNBAQ.

Quintessence du pavillon Pierre-Lassonde, exaltation de l’espace muséal le temps d’une soirée, Philanthropie se veut un véritable hommage aux donateurs. Le projet aspire à mettre en valeur l’architecture exceptionnelle du bâtiment pour l’offrir, en retour aux philanthropes. Tout au long de la soirée, les invités évolueront dans plusieurs tableaux célébrant le passage du don individuel à un résultat collectif. Et comme les mécènes du pavillon Pierre-Lassonde sont reconnus de façon permanente grâce à des inscriptions sur des espaces dédiés, les convives, omniprésents au sein des installations éphémères, verront leurs reflets capter à l’aide d’une membrane réfléchissante.

Celle-ci sera soutenue par une structure métallique évoquant métaphoriquement le geste philanthropique. Tantôt ondoyante, tantôt lisse, la pellicule enveloppera les objets muséaux tel un écrin. Philanthropie est certes une ode au MNBAQ, mais surtout, à tous ceux et celles qui se dévouent à rendre notre société meilleure.

Précisons également que l’architecte Shohei Shigematsu a également accepté d’agir à titre de mentor au cours de la session. Il a d’ailleurs accueilli les étudiants de la classe de Samuel Bernier-Lavigne dans les bureaux new-yorkais d’OMA, pour une visite et un moment privilégié de consultation. Il a su les guider dans leur création, afin d’assurer une mise en valeur optimale et audacieuse de l’architecture du pavillon Pierre Lassonde, son œuvre.

La force du projet gagnant sera jumelée à la créativité incontestée d’Olivier Dufour, le directeur artistique du GALA MNBAQ, pour que le lieu soit complètement transformé afin de faire vivre aux participants de cet événement-bénéfice unique une expérience de beauté mémorable.

Accès aussi éphémère que l’oeuvre

Après l’événement-bénéfice du 5 mai 2018, les éléments de la scénographie du Gala MNBAQ seront présentés au public, quelques jours seulement. Cet accès inédit aux installations éphémères viendra ainsi conclure, de la plus belle des façons, la présentation, à Québec, de l’exposition internationale Alberto Giacometti.

(Source: CNW Telbec)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *