Actualites
20:33 10 mars 2017 | mise à jour le: 10 mars 2017 à 20:33 temps de lecture: 2 minutes

Anacolor installe un troisième épurateur

LITIGE. L’entreprise Anacolor a installé un troisième épurateur à son usine, la mise en service de l’appareil permettant de réduire de 77% la quantité de composés organiques volatils (COV) dans l’air depuis 2013, allègue la direction.

Une légère fumée bleutée s’échappe des cheminées de l’entreprise Anacolor, de Cap-Rouge.

(Photo archives Isabelle Le Maléfan)

Dans un communiqué annonçant la mise en service de son épurateur, Anacolor explique qu’en combinant la somme des actions entreprises depuis 2013 pour réduire les COV dans l’air, l’usine aura réduit de 77% la quantité de ses émissions.

L’entreprise annonce dans un même souffle s’apprêter «à très brève échéance» à demander une modification de son certificat d’autorisation auprès du ministère de l’Environnement. Anacolor souhaite que son certificat d’autorisation prenne en compte les modifications apportées aux produits qu’elle utilise ainsi que les systèmes d’épuration et les équipements de neutralisation des odeurs installées depuis les cinq derniers mois.

L’entreprise a profité de l’occasion pour clarifier ses réticences face au certificat d’autorisation émis par le ministère de l’Environnement en septembre dernier. Elle explique ne pas contester l’ensemble du certificat d’autorisation, mais plutôt la clause demandant l’installation et la mise en marche d’un épurateur qui permettra de réduire d’au moins 90 % les émissions de COV.

«[Anacolor] demande au tribunal administratif du Québec de réviser et de préciser une des sept conditions qui s’y retrouvent, parce qu’elle est ambiguë et qu’elle ne se trouve nulle part dans la réglementation», écrit la direction.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *