Actualites
15:05 21 avril 2017 | mise à jour le: 21 avril 2017 à 15:05 temps de lecture: 3 minutes

Fin du SRB : Saint-Augustin priorise la prolongation de la 40

TRANSPORT. La mise au rancart du projet de service rapide par bus (SRB) n’indispose par outre mesure le maire de Saint-Augustin. Pour Sylvain Juneau, la priorité permettant d’assurer le développement de sa Ville demeure la prolongation éventuelle de l’autoroute Félix-Leclerc (40).

Le maire de Saint-Augustin, Sylvain Juneau, entrevoit plusieurs moyens d’améliorer la circulation locale.

(Photo TC Media – François Cattapan)

Cette idée n’est pas nouvelle, mais avec l’abandon du projet d’amélioration du transport en commun à court terme, elle regagne de l’intérêt. De l’avis du maire Juneau, «autant les résidents de Saint-Augustin que les gens d’affaires actifs dans son parc industriel profiteraient de ce nouveau tracé autoroutier».

Depuis quelque temps déjà, des voix s’élèvent tant dans la municipalité défusionnée de l’ouest qu’à Québec, pour faire déboucher l’autoroute Félix-Leclerc, de sa jonction avec l’autoroute Henri-IV jusqu’à la grande boucle de la 40 au nord de Saint-Augustin. Le nouveau trajet, qui traverserait L’Ancienne-Lorette, offrirait plusieurs avantages, dont une meilleure desserte de l’aéroport Jean-Lesage ainsi qu’un désengorgement des grandes artères menant au centre-ville et aux ponts.

Interrogée antérieurement à ce sujet, la direction du ministère des Transports du Québec (MTQ) a cependant indiqué que cette éventualité ne figurait pas dans ses priorités pour le déploiement du réseau routier de la capitale. Le gouvernement provincial demeure tout de même propriétaire des emprises de terrain acquises depuis des décennies, en prévision d’une éventuelle prolongation de Félix-Leclerc à travers L’Ancienne-Lorette. Il n’est pas prévu non plus de s’en départir.

Interventions locales

Concédant que le projet de SRB aurait eu peu d’impact favorable sur la circulation locale à Saint-Augustin, M. Juneau entrevoit d’autres interventions plus favorables à court terme. «Il est déjà envisagé dans les cartons du MTQ d’élargir à trois voies de chaque côté la portion actuelle de l’autoroute 40 qui rejoint le boulevard Charest. D’ailleurs, les viaducs sont déjà conçus en conséquence», précise-t-il.

«De notre côté, il faudra aussi prévoir prochainement élargir d’une voie en alternance nos portions d’artères collectrices, comme la route 138 et la rue de l’Hêtrière. Mais, ajoute-t-il, mieux vaut attendre l’élargissement de la 40. Autrement, il ne servirait à rien de débourrer chez nous, si c’est pour arriver plus vite dans un bouchon sur l’autoroute.»

Pour ce qui est du transport en commun, le maire Juneau ne cache pas qu’il souhaite voir des améliorations locales. Le secteur Saint-Augustin s’avère très minimalement desservi, surtout son parc industriel où des entreprises hésitent à ajouter un quart de travail faute de service de bus en soirée.

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *