Actualites
20:12 1 août 2017 | mise à jour le: 1 août 2017 à 20:12 temps de lecture: 6 minutes

Sept citoyens ordinaires acceptent de vivre 60 jours en prison

Jamey Noel, le shérif local, devait trouver un moyen pour savoir ce qui se passe à la prison du comté de Clark, dans l’Indiana, où cohabitent 500 prisonniers, de l’apprenti gangster au pire meurtrier. Qui de mieux que des citoyens sans histoire (criminelle) pour remplir cette mission?

Sept honnetes citoyens partageront la vie de prisonniers durant deux mois. – 60 jours en prison, du lundi 7 aout au samedi 19 aout, 22h, au Canal D.

THE CANADIAN PRESS/HO-Canal D

Sept personnes — quatre hommes et trois femmes — ont bien voulu se prêter au jeu. Seules quelques personnes connaissaient leur véritable identité. Les membres de «l’escouade spéciale» sont d’abord soigneusement préparés à la vie carcérale et mis en garde dans leurs rapports avec les prisonniers. On leur a chaudement recommandé de surveiller leurs paroles, d’éviter les dettes envers qui que ce soit et de garder en tête qu’un nouveau venu représente une proie intéressante pour les prédateurs.

Canal D présente en rafale, à compter du lundi 7 août et tous les soirs, 22h, jusqu’au samedi 19 août, les 12 épisodes de la première saison de «60 jours en prison». Comment l’enseignant, le Marine, la mère de famille et la travailleuse sociale qui, incidemment, est la fille de Mohamed Ali, traverseront-ils cette lourde expérience?

Juillet 1916: le massacre des Terre-Neuviens

Lors de la Première Guerre mondiale, un Régiment de huit cents Terre-Neuviens quittait familles et terres pour aller se battre à Beaumont-Hamel, dans la région de la Somme, en France. Ce fut un véritable carnage. Seulement 68 soldats ont évité la mort, ce 1er juillet 1916.

On a invité des membres de leurs familles à endosser l’uniforme pour refaire le parcours de leurs ancêtres. On a même recréé des scènes dans un champ de tir de la Défense nationale, près de Saint-Jean. On comprendra que l’événement historique fut une boucherie abominable. Dès le jour 1, on comptait 60 000 victimes. Pourquoi envoyer ces hommes vers une mort certaine? Et toutes ces familles qui allaient vivre la perte d’un ou de plusieurs êtres chers. Pourquoi cette guerre?

Des années difficiles ont suivi. En 1933, Terre-Neuve risque la faillite et malgré les centaines de soldats morts au combat, on réclame les 100 millions $ que la province avait dû emprunter au trésor britannique pour assumer les charges financières de la Grande Guerre. «1001 vies / La bataille de Terre-Neuve», ce samedi, 21h, à Radio-Canada.

Mourir en chantant

Quand on reçoit un diagnostic de fin de vie, les faits obligent à voir les jours à venir d’un autre œil. Un des patients d’un centre de soins palliatifs, en Écosse, refuse de savoir combien de temps il lui reste; un autre croit qu’en évitant d’en parler, on va chasser le mauvais sort. Puis il y a ceux qui s’expriment en chantant, jusqu’à la fin, parce que chanter a toujours fait partie de leur vie, ce qui donne un aspect très touchant au documentaire d’Amy Hardie. «Sur un air de vie», un documentaire qu’on regarde avec le sourire, mais aussi une larme au coin de l’œil, le lundi 7 août, 20h, à RDI.

Le jeudi 10 août, 19h, TV5 fournit une occasion exceptionnelle de vivre une aventure hors du commun dans «Instinct sauvage». Accompagnés d’Olivier Houalet, nous allons à la rencontre de dizaines de milliers d’éléphants, au lac Makgadikgadi, en Afrique, sous une chaleur accablante de 45°, en route vers la rivière Chobe pour un grand rassemblement annuel. Et, chemin faisant, au cœur d’une nature sauvage, surviennent des images et des événements étonnants et parfois même très impressionnants.

Il y aura trois ans le 11 août que «Robin Williams, un génie de la comédie», est décédé. Il aurait préféré mourir plutôt que subir la détérioration inévitable de la maladie à corps de Lewy dont il était atteint et sur laquelle la médecine en connaît très peu encore. À Télé-Québec, le mercredi 9 août, 20h, on se rappelle sa vie d’homme et d’acteur, particulièrement dans «Le monde selon Garp», «Good Morning Vietnam», «La Société des poètes disparus», entre autres. Entre lui et le public, c’était du solide!

À RADIO-CANADA: Ce week-end, samedi 14h et dimanche 15h, on peut suivre les «Championnats du monde d’athlétisme» qui se tiennent à Londres, Grande-Bretagne. Sous l’enseigne d’«Urbania», il sera question du «Nouveau féminisme», selon les très radicales Lesbo Terrorista du Mexique. On retrace aussi les Femens originales à Kiev et découvre qui sont les Panthères rouges qui s’expriment à travers l’art et la performance, le vendredi 11 août, 19h.

À TV5: Alain Morisod poursuit l’envoi de ses cartes postales. Ce samedi, on reçoit celle du Grand Canyon de Las Vegas sur laquelle on retrouve Patrick Juvet, Dany Brillant, Patrick Fiori, les Platters et Sacha Distel. «Les estivales des coups de cœur d’Alain Morisod», ce samedi, 20h. Alors qu’on amorce l’implantation du cinéma parlant, Charlie Chaplin, qui redoute cette innovation, se rend à Bali avec son frère Sydney, en quête d’inspiration. Le voyage s’avère très profitable puisque «Les temps modernes» (1936) et «Le Dictateur» (1940) en résulteront. De plus, «Chaplin à Bali» donne également accès à des images captées lors du voyage du phénoménal acteur-réalisateur. Le lundi 7 août, 19h05.

À ARTV: «Anne», nouvelle version d’«Anne la maison aux pignons verts», raconte l’adoption d’une petite fille par une dame et son frère, deux vieux célibataires. Anne parviendra à égayer la vie de tout un chacun, à l’Île-du-Prince-Édouard, en 1890. Avec Amybeth McNulty, Geraldine James et R. H. Thomson, ce samedi, 21h (épisode de deux heures).

À UNIS TV: Souvent, on demande aux femmes «Veux-tu des enfants?», question-piège s’il en est une puisque si on répond «Non», on vient de déclencher un malaise suivi de commentaires pas toujours sympathiques. À «Maman, non merci!», des jeunes femmes et des hommes expliquent pourquoi ils ne se sentent pas interpellés par ce choix de vie, ce dimanche, 20h.

Danièle L. Gauthier, La Presse canadienne

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *