Actualites
14:38 28 octobre 2017 | mise à jour le: 28 octobre 2017 à 14:38 temps de lecture: 2 minutes

Arrêté pour avoir tenté de traverser la rivière Montmorency avec son Jeep

Vendredi soir, un homme de 38 ans a été arrêté après avoir essayé de traverser la rivière Montmorency avec son véhicule alors qu’il transportait trois passagers. L’événement est survenu près de la rue Lloyd-Welch, à Beauport. 

(Photo TC Media – Archives)

À 22h48, les policiers ont été alertés de la situation. Sur place, les agents de la paix ont rapidement localisé trois personnes. «Certains d’entre eux semblaient en état d’hypothermie», informe David Poitras, le porte-parole du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ).

Plus tard, les pompiers du Service de protection contre l’incendie (SPCI) ont été appelés en renfort et ont réussi à aider la quatrième personne, qui se trouvait en bordure de la rivière.

L’enquête a permis de conclure que le conducteur a tenté de traverser la rivière «alors que le débit et le volume d’eau étaient très intenses». Il avait sous-estimé la quantité d’eau, ce qui a eu pour effet que «le véhicule s’est enlisé et a commencé à être submergé d’eau», explique le porte-parole. 

Le conducteur a finalement été arrêté pour conduite dangereuse causant des lésions. 

Délicate opération pour chercher le véhicule

Photo de l’opération des équipes spécialistes.

@SPCIQ

Samedi matin, sur le coup de 8 heures, des équipes spécialisées en sauvetage nautique et technique du SPCIQ sont arrivés sur les lieux de l’accident. Ils avaient le mandat de sortir le Jeep de l’eau.

Photo de l’opération des équipes spécialistes.

@SPCIQ

«Il est en plein milieu de la rivière dans une position particulière. Il y a beaucoup d’eau. On collabore avec des remorqueurs pour accrocher le véhicule», raconte le chef aux opérations, Jean-François Daigle.

Étant donné que les quatre personnes ont rapidement été sorties de l’eau, il n’y avait pas l’urgence d’agir, d’où le travail minutieux réalisé par les équipes.

«Nous prenons notre temps de bien faire les choses pour ne pas blesser personne.»

Photo de l’opération des équipes spécialistes.

@SPCIQ

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *