Actualites
02:41 17 janvier 2017 | mise à jour le: 17 janvier 2017 à 02:41 Temps de lecture: 3 minutes

Le projet de SRB doit être réexpliqué, croit Labeaume

MUNICIPAL. La population a besoin de se faire réexpliquer le projet de service rapide par bus (SRB), juge le maire de Québec Régis Labeaume

Régis Labeaume (Photo TC Media – Viviane Asselin)

Pendant les Fêtes, Régis Labeaume rapporte avoir parlé « à beaucoup de monde » qui lui ont dit : « réexpliquez-nous, on est d’accord, mais on ne comprend plus parce que ça fait trop longtemps. Deux ans se sont écoulés, s’explique le maire et « vous savez comment c’est à Québec, il y a en a qui ont cassé du sucre sur le dos du projet, alors on va recommencer ».

Le projet de service rapide par bus pour relier les pôles d’emploi de Québec et Lévis demeure le « bon » projet, maintient Régis Labeaume, qui ne cache pas une certaine presse à profiter des programmes gouvernementaux disponibles pour le financement des infrastructures. « Si on laisse passer cette chance-là, elle ne repassera pas ». En décembre dernier, le premier ministre du Québec Philippe Couillard s’est dit « intéressé » par un financement entièrement assumé par les gouvernements provincial et fédéral.

« Deux projets différents »

Le projet de SRB est distinct de celui du 3e lien, a déclaré Régis Labeaume, en réaction aux propos du ministre fédéral de la Famille, Jean-Yves Duclos, qui a lié les deux projets, lorsque questionné sur le sujet en marge d’une annonce à l’Université Laval : « Avec Jean-Yves Duclos, on s’est vus avant les Fêtes, on s’est vus pendant les Fêtes. On veut que ça marche et je suis certain qu’il comprend maintenant que c’est deux projets différents. C’est comme ça qu’on le sent et on va s’organiser pour que tout le monde comprenne la même affaire », a dit le maire.

Au sujet du 3e lien, le maire de Québec a par ailleurs conclu vouloir avant toute chose aller au fond d’un autre dossier : celui du réaménagement des ponts. « Avant de parler d’un troisième lien à quelques milliards, au mois, posons-nous la question […] est-ce qu’on peut réaménager les voies de chaque côté sur quelques kilomètres pour rendre la circulation plus fluide? » Le dossier du réaménagement de la tête des ponts, piétine depuis qu’il a été présenté pour la première fois à Sam Hamad il y a 6 ans, selon le maire.

Ceci pourrait vous intéresser : La mobilisation pour et contre le SRB s’organise sur Facebook

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *