Actualites
14:22 23 juin 2017 | mise à jour le: 23 juin 2017 à 14:22 temps de lecture: 2 minutes

Sécurité renforcée à la Fête nationale de Québec

SAINT-JEAN-BAPTISTE. Des blocs de béton ont été ajoutés à différentes entrées du site des festivités de la Fête nationale.

Les festivaliers seront surveillés à leur entrée sur le site.

(Photo TC Media – Archives)

«D’année en année, on s’adapte en fonction des événements qui se passent à l’extérieur», explique le porte-parole du Service de police de la Ville de Québec, Pierre Poirier. La mesure n’est pas sans rappeler l’ajout de blocs de béton à la soirée du Jour de l’an à Québec après qu’un camion ait foncé dans une foule à Berlin. D’autres événements similaires sont survenus en Europe au cours des derniers mois, dont le 3 juin dernier à Londres.

«Pour nous, on se dit que le risque zéro n’existe pas, explique M. Poirier. Par contre, il ne faut pas non plus inquiéter la population. Ça ne veut pas dire que c’est dangereux.»

Ce dernier ne veut pas préciser les mesures mises en place cette année pour sécuriser les lieux. Il avance simplement que les blocs sont l’une des mesures visibles des policiers, mais qu’ils ne sont pas la seule.

Retour de la zone festive

Le SPVQ s’occupe de la sécurité à l’extérieur du site, tandis qu’une agence de sécurité s’en assurera à l’intérieur. Encore une fois pour cette année, les participants devront passer par quatre zones d’accès pour visiter la zone festive. Un contrôle se fera aussi avant d’entrer sur les plaines d’Abraham pour le spectacle dirigé par Marie-Mai.

L’alcool, les contenants de plus de 500ml et les feux d’artifice sont interdits dans la zone festive, mais des fontaines d’eau sont à la disposition des citoyens qui désirent remplir leur bouteille vide de 500ml et moins sur place.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *