Actualites
21:21 7 juin 2017 | mise à jour le: 7 juin 2017 à 21:21 Temps de lecture: 1 minutes

«Il ne s’est rien passé», selon Régis Labeaume

POLITIQUE. Le maire de Québec ne veut pas se prononcer davantage sur la main que lui a tendue son adversaire politique, Jean-François Gosselin, lors des consultations sur la mobilité durable mardi.

Jean-François Gosselin, candidat à la mairie pour Québec 21

(Photo TC Media – Archives)

«Je pense qu’il voulait créer une histoire et qu’il a réussi», a fait savoir mercredi le maire de Québec, Régis Labeaume, en ajoutant qu’il ne voulait pas en dire plus sur l’événement. Une photo du quotidien Le Soleil montre en effet le candidat de Québec 21 tendant la main à M. Labeaume, qui lui présente plutôt son coude.

Sur Twitter, le candidat qui aspire au poste de maire n’a pas été tendre envers M. Labeaume après la parution de l’article du Soleil. «Incroyable, quel menteur! Il m’a dit de me tasser, que je voulais faire mon show, me faire photographier. Je suis resté à attendre sa main», a-t-il réagi. Régis Labeaume a dit la veille qu’il avait seulement senti la main sur son coude, au mieux.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *