Actualites
19:45 7 juin 2017 | mise à jour le: 7 juin 2017 à 19:45 temps de lecture: 2 minutes

Circulation: un problème de coordination selon Labeaume

TRANSPORT. Les travaux routiers n’ont pas manqué de donner des maux de tête aux automobilistes mercredi matin, une situation qui a «échappé» à l’administration Labeaume.

La pluie et la grève de la construction ont retardé les travaux routiers à Québec

(Photo archives)

Ceux qui se déplacent en automobile pour se rendre au travail n’ont pu que constater l’état de la circulation de plus en plus difficile dans la ville de Québec ces derniers temps. «Il y a eu une erreur quelque part, convient le maire de Québec, Régis Labeaume, questionné sur les nombreux chantiers routiers qui envahissent la ville. C’est ici [au centre-ville] que ça se passe, ce n’est pas le cas partout.»

«On a eu une grosse discussion au comité exécutif à matin, et on veut pour 17h des changements à certaines places», affirme le maire.

Les chantiers routiers ont même fait grincer des dents les conseillers du comité exécutif, eux-mêmes pris dans le trafic mercredi matin. «Ce matin, il y a quelque chose qui ne fonctionnait pas, particulièrement pour monter [à l’hôtel de ville], a constaté M. Labeaume. D’ailleurs, le responsable de ça, [Jonatan] Julien, a été pris dans le trafic, alors il est arrivé ici en beau tabarouette.»

La Ville a dû faire face à des retards dans son échéancier occasionné principalement par la pluie et la grève de la construction. Il donne comme exemple la côte du palais, à l’angle de la rue Saint-Jean, où de l’asphaltage est en cours toute la journée, ne libérant qu’une seule voie de circulation. «C’étaient des travaux qui devaient être faits de nuit, explique le maire. Là, on essaie de rattraper le temps perdu. On n’a pas le choix.»

Régis Labeaume ne croit pas que le problème soit relié à un trop grand nombre de travaux sur le territoire, lui qui avait annoncé que cet été serait l’un des plus importants en termes de chantier routier. «Avoir des cônes orange, c’est normal, mais il faut que ça circule avec le plus de fluidité possible», réitère-t-il.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *