Actualites
15:59 10 novembre 2017 | mise à jour le: 10 novembre 2017 à 15:59 temps de lecture: 2 minutes

André Boisclair regrette ses gestes

André Boislclair, l’ex-chef du parti Québécois, a confirmé, sur sa page Facebook, qu’il avait bien été arrêté pour conduite avec facultés affaiblies, le 9 novembre.

André Boisclair

Photo: Peter McCabe La Presse

Il regrette amèrement ses gestes.

«Ce qui a été rapporté dans les médias est fondé, j’ai effectivement été arrêté la nuit dernière pour avoir conduit mon véhicule alors que mes facultés étaient affaiblies par l’alcool.

«J’ai été libéré ce matin sur promesse de comparaître et je dois maintenant faire face à mes responsabilités et assumer les conséquences de mes gestes. J’ai commis une importante erreur, j’en suis profondément désolé et je vais maintenant faire face à mes responsabilités en lien avec ce qui s’est passé.

«Ma vie allait bien dans toutes ses facettes. Je dois maintenant composer avec cette nuit du 9 novembre 2017 et tenter d’en réparer les conséquences. Certes, cela survient dans ma vie personnelle mais, pour personne, peu importe son statut et son parcours public, de telles erreurs peuvent être nuancées ou contextualisées.

«Ma seule consolation est que la situation que j’ai causée n’ait pas eu de conséquences sur d’autres personne que moi même. Si une personne qui lit aujourd’hui ce message et se questionne ce soir après avoir pris quelques verres de sa capacité à conduire décide de s’abstenir, la présente publication aura eu son utilité.»

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *