Actualites
22:58 6 février 2017 | mise à jour le: 6 février 2017 à 22:58 Temps de lecture: 3 minutes

La Ville de Québec donne 50 000$ aux familles éprouvées par l’attentat à la mosquée

MUNICIPAL. La Ville de Québec fait un don de 50 000$ pour venir en aide aux familles éprouvées par la tragédie du 29 janvier.

Les sommes seront versées au Centre culturel islamique de Québec qui pourra s’en servir pour appuyer ses membres, par exemple avec l’embauche de ressources.

La Ville de Québec souhaite ainsi outiller les responsables de la Grande mosquée de Québec dans leurs efforts pour aider les familles éplorées à surmonter leurs traumatismes. Les fonds publics pourront être utilisés en fonction des besoins qui s’imposeront dans les semaines et les mois à venir, précise-t-on, mais le Centre culturel islamique aura des comptes à rendre sur leur utilisation.

Lundi matin, Québec annonçait par ailleurs son soutien à la communauté musulmane dans ses démarches pour l’implantation d’un cimetière, en offrant les services de ses spécialistes.

Remerciements à l’unisson

Les élus du conseil municipal de Québec ont uni leurs voix lors du conseil municipal de lundi pour encenser tous ceux qui ont fait une différence après les événements du 29 janvier.

« Nous ne connaissons pas encore les motivations de l’auteur de ce crime, sinon qu’il visait à tuer, à détruire. Il aura plutôt réussi à créer des liens de coopération plus forts que jamais entre les citoyens de notre ville, au-delà de nos différences de sexe, de race, de religion », a déclaré le maire Régis Labeaume, après la minute de silence observée en ouverture du conseil. 

Du même souffle, la chef de l’opposition Anne Guérette a souligné le travail de tous ceux qui sont intervenus au lendemain de la tragédie. « À tous les citoyens de Québec, nous voulons dire que, comme vous, nous avons été profondément ébranlés et choqués par la peur et la violence qui ont mené à toute la souffrance que nous vivons depuis cet acte insensé. Toutefois, la solidarité dont vous avez fait preuve depuis le drame nourrit l’espoir. »

Le conseiller Rémy Normand qui représente le secteur du Plateau, où est située la Grande mosquée, a en somme salué la « résilience » des citoyens de Québec qu’il a autrement qualifiés de « grande famille ».

Les acteurs et les établissements culturels auront leur rôle à jouer dans les prochaines semaines, mois et années, a quant à elle fait valoir la conseillère Julie Lemieux, qui a souligné les initiatives mises sur pied depuis la tragédie, comme « l’arbre à souhait ».

« Tant mieux si la tragédie devient le ferment d’un nouveau possible pour tous et toutes », a conclu le maire de Québec.

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *