Actualites
16:17 7 février 2017 | mise à jour le: 7 février 2017 à 16:17 temps de lecture: 3 minutes

Relance du projet de construction d’un CHLSD pour remplacer l’hôpital Sainte-Monique

SANTÉ. Le ministre de la Santé Gaétan Barrette a officialisé mardi la relance du projet de construction d’une résidence pour remplacer le vétuste hôpital Sainte-Monique, plus de quatre ans après l’annonce d’un précédent gouvernement.

Le projet qui totalise un investissement de 20M$ sera complété d’ici 18 mois, assure le ministre Barrette. Les usagers et le personnel de l’hôpital Sainte-Monique déménageront leurs pénates d’un côté à l’autre du viaduc de l’autoroute Henri-IV pour s’installer 1,4 km plus loin sur le boulevard Wilfrid-Hamel, sur le territoire de L’Ancienne-Lorette.

Le nouveau centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) comptera trois étages pouvant accueillir 66 lits d’hébergement, dont 64 lits permanents et deux lits polyvalents additionnels pour des soins de fin de vie. La superficie sera ainsi doublée par rapport à la résidence actuelle.

Pour la propriétaire Andrée Bégin, c’est le « rêve » d’une vie qui se réalise. De concert avec le personnel et des résidents, Mme Bégin n’a pas caché sa joie de voir se concrétiser le projet qu’elle a dit souhaiter depuis 1993. Le bâtiment, qui n’a pas été rénové depuis 60 ans, contraint le personnel et les usagers à s’accommoder d’espaces communautaires restreints, de corridors très étroits et de chambres partagées. « Le salon est une salle à manger. Ce n’est pas comme ça que ça marche aujourd’hui », a commenté le ministre, en précisant que ces conditions étaient « liées à la structure ».

Vétusté

L’enjeu vécu à l’Hôpital Sainte-Monique « est répandu au Québec », a fait savoir Gaétan Barrette qui estime que 15% du parc immobilier des CHLSD est en état de vétusté. Le ministre de la Santé n’a pas caché son agacement à ce sujet, en décochant au passage une flèche à ses homologues fédéraux : « Si vous me le permettez, quand on fait la bataille avec le gouvernement fédéral en disant que pour les personnes âgées, les transferts ne sont pas assez hauts : vous avez un bel exemple ». Bien d’autres endroits mériteraient une annonce comme Sainte-Monique, a plaidé le ministre, en accusant Ottawa de faire la « sourde d’oreille » aux demandes de financement du Québec.

Un inventaire des établissements de santé de la province st en cours, a fait savoir M. Barrette, selon qui l’exercice qui devrait se terminer l’an prochain permettra de classifier les bâtisses selon leur vétusté.

Alzheimer

Québec profite de la construction du nouveau CHSLD pour en faire un « projet vitrine » sur les soins aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Le bâtiment aura la particularité d’être construit en fonction de leurs besoins, a expliqué le ministre Barrette, en faisant valoir l’importance de l’environnement pour cette clientèle. Un projet de recherche axé sur les symptômes comportementaux et psychologiques de la démence y sera mené.

Le processus d’appel d’offres pour la construction du bâtiment doit être amorcé ce mois-ci.

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *