Actualites
19:14 7 février 2017 | mise à jour le: 7 février 2017 à 19:14 Temps de lecture: 2 minutes

Plainte pour agression sexuelle à l’Université Laval

AGRESSION SEXUELLE. Lundi soir, vers 21h45, une femme aurait alerté la police de Québec pour formuler une plainte d’agression sexuelle, survenue dans les résidences du Pavillon Alphonse-Marie-Parent, à l’Université Laval.

Les policiers étaient présents devant le pavillon Alphonse-Marie-Parent dimanche après-midi.

(Photo TC Media – Prisca Benoit)

«Sur place, les policiers ont pris la situation très au sérieux en procédant à un rapport qui a été transmis à un enquêteur. L’enquête est en cours», a informé Étienne Doyon, du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ).

En octobre dernier, une vague d’agressions sexuelles sur le territoire de l’Université Laval avait fait couler beaucoup d’encre. Dans la foulée des événements, Thierno-Oury Barry, 19 ans, avait été arrêté. Il fait face à 12 chefs d’accusation.

Précision importante : «Il n’y a aucun lien avec ce qui est arrivé l’automne dernier. Il n’y a pas eu d’entrée par effraction. On parle de deux personnes qui se connaissent», a dit M. Doyon, qui invite une fois de plus les victimes d’agression sexuelle à dénoncer.

Selon Radio-Canada, le suspect n’a pas encore été interrogé par les enquêteurs en charge du dossier. Quant à la plaignante, elle sera interrogée dans la journée de mardi.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *