Actualites
01:40 21 février 2017 | mise à jour le: 21 février 2017 à 01:40 temps de lecture: 2 minutes

Anacolor: Labeaume à la rencontre du ministre de l’Environnement

LITIGE. Le maire de Québec Régis Labeaume ira à la rencontre du ministre de l’Environnement vendredi pour savoir quels gestes peuvent toujours être posés dans le cas de l’usine Anacolor de Cap-Rouge.

L’usine Anacolor

(Photo TC Media – Archives)

Plusieurs citoyens se sont présentés à l’Hôtel de Ville de Québec lundi lors du conseil municipal pour interpeller le maire sur les prochaines actions que la Ville allait prendre contre l’usine de peinture Anacolor de Cap-Rouge. Ces citoyens allèguent que l’usine nuit à l’environnement du quartier avec ses émanations, provoquant notamment de fortes odeurs, des irritations à la gorge et des maux de tête.

«Il faut en faire un cas d’espèce, parce qu’il y a des limites», fustige M. Labeaume. Vendredi matin à Montréal, le maire en compagnie du président de l’arrondissement Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge Rémy Normand rencontrera le ministre David Heurtel pour discuter de la question.

«Je veux savoir du ministre comment on peut aller plus loin et quel est le geste extrême qu’on peut poser pour le sortir de là», précise le maire. «Je ne sais pas quel bout de la loi il peut utiliser, mais ils [l’usine] sont en plein milieu d’un quartier et je considère comme maire de Québec que c’est dangereux.»

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *