Actualites
19:27 31 mars 2017 | mise à jour le: 31 mars 2017 à 19:27 temps de lecture: 2 minutes

Les paramédics «célèbrent» deux ans sans convention collective

MANIFESTATION. Plusieurs centaines d’employés du secteur préhospitalier se sont rendus devant l’édifice du ministère de la Santé et des Services sociaux, situé sur le chemin Sainte-Foy, vendredi après-midi, afin de «fêter ironiquement» deux années sans contrat de travail.

Plusieurs centaines de paramédics étaient devant l’édifice du ministère de la Santé.

(Photo TC Media – Mathieu Turgeon)

«Ce n’est pas compliqué, ça fait deux ans qu’on est sans contrat de travail. On est venu fêter ironiquement ces deux ans sans convention. On est ici au ministère pour leur souligner qu’on veut un retour à la table de négociation. On veut renégocier et il n’y a rien qui se fait, principalement du côté monétaire», explique Frédéric Maheux, président de l’Association des travailleurs du pré-hospitalier (ATPH).

Selon lui, le Ministère n’est pas venu à leur rencontre durant la manifestation. «Personne n’est venu nous voir aujourd’hui, il n’y a aucune réaction. Tout ce qu’on nous dit, c’est que ce n’est pas eux nos employeurs. Pourtant, tout nous prouve le contraire. Ils sont notre employeur», assure M. Maheux.

Dany Lacasse, vice-président des secteurs privés à la Fédération de la santé et des services sociaux/CSN, abondait dans le même sens. «Il est clair que le ministre [Gaétan] Barrette a un rôle important à jouer. Les entreprises ne peuvent décider de leurs revenus, tout vient du ministère.»

Ce dernier a ajouté que la manifestation de vendredi cadrait dans une vague de protestation beaucoup plus grande. «Depuis deux jours, plusieurs manifestations ont eu lieu à divers endroits, dans le cadre de la grève générale illimitée partout dans la province.»

TC Media

(Photo TC Media – Mathieu Turgeon)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *