Actualites
21:08 28 mars 2017 | mise à jour le: 28 mars 2017 à 21:08 temps de lecture: 2 minutes

Poursuite de 500 000 $ contre André Arthur et BLVD 102,1

RADIO. André Arthur et BLVD 102,1 sont poursuivis pour la somme de 500 000 $ par Michel Juneau-Katsuya et sa société The NorthGate Group Corp pour diffamation. 

André Arthur et BLVD 102,1 sont poursuivis par Michel Juneau-Katsuya et sa société.

(Photo TC Media – Archives)

Par voie de communiqué, BLVD 102,1 et André Arthur ont infirmé qu’ils entendaient se défendre vigoureusement contre cette poursuite.

Rappelons que dans la foulée des événements de la mosquée de Québec du 29 janvier dernier, M. Juneau-Katsuya a affirmé que «certains animateurs de radio de Québec ont du sang sur les mains».

Au fil des semaines, ces propos ont été dénoncés publiquement par divers animateurs de radio de la région de Québec. Puis, le Journal de Québec s’est entretenu avec un ami d’Alexandre Bissonnette, qui a révélé que le présumé tireur nourrissait sa haine sur divers médias américains, plutôt que sur les radios de la Vieille Capitale. Malgré cela, M. Juneau-Katsuya a maintenu son point de vue.

Puis, André Arthur a relaté des informations publiques, accessibles sur Internet, concernant son opposant. BLVD 102,1 se défend en affirmant qu’à «aucun moment André Arthur n’a laissé entendre que Michel Juneau-Katsuya ou sa société étaient à la solde et sous le contrôle de groupes terroristes islamistes comme [il a été] rapporté dans la poursuite.»

Leclerc Communication et André Arthur ont choisi de ne plus commenter cette affaire, étant donné qu’elle est maintenant devant les tribunaux.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *